Les Français sont accros au vélo, et cela date de plusieurs années. Selon une étude effectuée par l’Union sport & cycle, deux Français sur cinq pratiquent quotidiennement du vélo. Il s’agit avant tout d’une question de santé. En effet, on ne peut pas ignorer les nombreux bienfaits du vélo sur notre santé. Savez-vous que la pratique d’une activité physique régulière permet de renforcer le système immunitaire ? A cela, s’ajoute une meilleure espérance de vie. En outre, nous savons tous que le vélo est le moyen de transport le plus écologique. Sans parler du gain du temps important qu’on peut réaliser, surtout dans les grandes agglomérations comme Paris. Désormais, le vélo est devenu le moyen de transport privilégié des Français.

Depuis 2020, on a constaté une hausse considérable de la pratique du vélo en France ainsi que dans le reste du monde. Le coronavirus est pointé du doigt comme étant à l’origine de cette machination. En effet, on assimile le vélo à un geste barrière. C’est le moyen de déplacement le plus sûr en ce temps de crise. Si les amateurs de vélo se réjouissent de la situation, les industries se trouvent par contre dans une situation plus que délicate, à cause de la pénurie des stocks. Devant cette situation assez embarrassante, on a des craintes sur l’avenir du vélo. Comme la crise est encore loin de se terminer, les usines asiatiques, principaux fournisseurs de vélo dans le monde ne sont pas au bout de leurs peines. Serait-ce une opportunité pour les produits français de prendre leurs couleurs ?

Marché du vélo en plein essor depuis 2020

La vente de vélo a connu un record jamais atteint auparavant durant cette période de crise. En effet, selon les chiffres avancés par l’Union sport et cycle, le chiffre d’affaires du secteur a dépassé les 3 milliards d’euros. Ce qui correspond à une évolution de 25 % en seulement une année. A cause de la pandémie covid-19, les gens préfèrent utiliser le vélo que ce soit pour leurs déplacements quotidiens ou dans le cadre des autres activités en plein air. Les transports en commun sont de plus en plus désertés afin de prévenir une éventuelle contamination. Il s’agit en même temps d’une opportunité pour les non-sportifs de changer leurs habitudes et de profiter des nombreux bienfaits du vélo.

Vente de velo - Funecobikes

Cette révolution de la bicyclette ne concerne pas uniquement la France, mais la tendance s’étend également à l’échelle planétaire. C’est le cas notamment de la Belgique où de nombreux citoyens ont décidé de se mettre à 2 roues. Certains magasins ont par exemple enregistrés une hausse de plus de 300 % sur la vente de vélos. La demande est tellement importante que la pénurie s’est généralisée dans tous les magasins y compris les grandes surfaces. Dès le lendemain du déconfinement, les vélos ont disparus de la circulation. Les revendeurs de vélos d’occasion ne sont pas non plus épargnés par la situation. En effet, les gens sont obligés de se rabattre sur les vieux vélos, suite à la pénurie auprès des rayons « cycles » des grands distributeurs.

Les usines chinoises profitent de la pandémie

La Chine est actuellement la première exportatrice mondiale de vélo. Si la vente a explosé en France ainsi que dans de nombreux autres pays du monde, c’est la Chine qui en profite le plus. Afin de faire face à la forte demande provenant essentiellement des pays de l’Europe, une usine chinoise doit produire environ 4 000 vélos quotidiennement. Ainsi, depuis le mois de février de l’année dernière, la production de la Chine en matière de vélo a plus que doublé. Comme toujours, la Chine ne rate jamais une opportunité. Ainsi, face à la hausse impressionnante de la demande, près de 50 000 nouvelles usines ont été créées en l’espace de trois mois. Pour le cas particulier de la France, on a constaté que l’exportation vers la France est six fois supérieure qu’auparavant.

Usine chinoise velo - Funecobikes

La vente de vélo a également connu un boom dans les autres pays comme les Etats-Unis, l’Espagne ou encore l’Italie. La Chine a par exemple exporté près de 35 000 vélos aux Etats-Unis en seulement 3 mois contre 30 000 vélos pour l’Europe. Par rapport aux années antérieures, ces chiffres ont quasiment doublé, voire triplé. Pour l’Espagne, les chiffres sont encore plus hallucinants avec une vente multipliée par 22.

Coup de pouce vélo : quels impacts sur les fournisseurs ?

Le vélo demeure la meilleure alternative pour ralentir la propagation du covid-19. Ainsi, l’état a mis en place le coup de pouce vélo afin d’encourager les Français à pratiquer la bicyclette. Ce dispositif permet de couvrir une partie des réparations de votre vélo. L’aide se présente comme une prime ou ristourne de 50 € à qui sera déduite de votre facture finale. Cette mesure gouvernementale n’a pas manqué de réjouir les amateurs de vélo qui ont pu redonner une seconde vie à leurs vieux vélos. Il s’agit d’une occasion à saisir pour ceux qui veulent renouveler leurs matériels. Grâce à « coup de pouce vélo», près de 700000 vélos ont fait l’objet de réparation ou de restauration. Les commerçants ont également pu profiter de la situation, car ils ont vu leurs chiffres d’affaires monter en flèche comme jamais auparavant. Notons que chiffre d’affaires en matière de pièces et accessoires a connu une hausse notable de 20 % en une année. Ce qui équivaut à plus de 1 milliard d’euros.

Du côté des fournisseurs, tout se complique, car ils ont dû faire face à une hausse vertigineuse des demandes. Comme tout le monde veut faire réparer leurs vélos, les pièces ont connu une rupture. Notons que de nombreuses usines asiatiques ont été contraintes d’arrêter leurs productions durant le confinement. Ainsi, ils ne peuvent plus suivre les demandes émanant des pays européens comme la France et la Belgique ainsi que des autres pays comme l’Amérique du Nord et le Japon.

Comme la plupart des pièces détachées proviennent tous de l’Asie, les distributeurs ont rencontré de sérieuses difficultés à honorer leurs commandes. Le surplus de demande a provoqué un véritable goulot d’étranglement. Si la durée de livraison des pièces détachées en provenance de l’Asie prend 4 à 6 mois en temps normal, elle est passée à 8 ou 9 mois. Ce qui est une vraie catastrophe. N’oublions pas de préciser que l’aménagement par les collectivités territoriales des pistes cyclables n’a fait qu’encourager encore davantage la demande qui est déjà hors de contrôle.

Impact de la pandémie covid-19 sur l’industrie du cycle

La pandémie n’a pas épargné l’industrie du cycle. Les usines asiatiques figurent parmi les plus touchées, car elles n’ont pu utiliser que 20 % de leurs capacités maximales durant les quarantaines. Ainsi, les fabricants qui se fournissent exclusivement auprès des Asiatiques ont des sérieuses difficultés à faire face à la demande en constante augmentation.

Impact du covid sur le vélo - Funecobikes

 Ralentissement significatif de l’activité en Asie  

Notons que la majorité des ouvriers en Chine proviennent des provinces. Ainsi, suite à la décision du gouvernement d’interdire les voyages inter-provinces, la plupart des travailleurs n’ont pas pu se déplacer. Avec seulement 20 % du personnel, les usines asiatiques n’ont pas pu assurer le fonctionnement normal des activités. Ce qui eut un impact significatif sur la production manufacturière. Selon la chambre de commerce américaine qui se trouve à Shangai, 78 % des entreprises américaines se situant dans la partie est de la Chine, manquent de personnel. Ce qui a fortement sanctionné l’activité. Même si le problème a été résolu, on enregistre un retard très important au niveau de l’approvisionnement des producteurs en dehors de la Chine. C’est le cas notamment du Vietnam, Taiwan ou Cambodge ainsi que les acteurs en Europe qui dépendent de l’importation asiatique.

Etranglement des fabricants occidentaux

Le confinement a été une décision difficile, mais nécessaire afin de limiter la propagation du virus. Ce qui n’est pas sans conséquence pour les vélocistes. En effet, si le printemps est une période propice aux pratiques sportives, le confinement a apporté un coup de massue au commerce des cycles. Même avant le confinement, les magasins étaient déjà désertés, à cause de la crainte du coronavirus.

Après le premier confinement, les fabricants de vélos en France ont connu de sérieuses difficultés à répondre au surplus de demande sur le marché. Ce qui fut aggravé par l’incapacité des producteurs asiatiques à honorer à temps les commandes. En effet, compte tenu des mesures de quarantaine en Chine, l’importation a connu une baisse significative. Tous les enseignes qui dépendent particulièrement de ces importations ont ainsi des problèmes d’approvisionnement.

Difficulté dans la production des pièces détachées

Suite au prolongement jusqu’en mars 2021 du dispositif coup de pouce vélo, les fabricants se trouvent dans une situation difficile. En effet, la demande risque encore d’augmenter, alors que les commandes antérieures ne sont pas encore honorées suite au retard d’approvisionnement. Notons que le premier confinement dans les pays asiatiques a provoqué un retard important dans la fabrication des matériaux, des pièces, des cadres ainsi que des différents composants.

Reparation de velo

Désormais, les industries n’arrivent plus à suivre la révolution de la bicyclette. Bien que l’assemblage des vélos s’effectue pour la plupart en Europe ou en France, la majorité des accessoires et composants sont importés d’Asie. Ainsi, une grande pénurie de vélo a été constatée depuis la mi-juin 2020. Avec une hausse de l’ordre de 350 % des achats en ligne, la pénurie est imminente. Même le géant Décathlon n’a pas pu suivre la course. La mise en place par le gouvernement du coup de pouce vélo n’a fait qu’étrangler encore davantage les fabricants ainsi que les distributeurs de vélos.

Retard important de livraison

A part les problèmes de production, on constate également des contraintes importantes en matière de logistique. En effet, le redémarrage de l’activité se heurte à plusieurs difficultés qui ne se résolvent pas du jour au lendemain. Cela s’explique surtout par la hausse démesurée de la demande. Ce qui met les fabricants ainsi que les distributeurs dans une situation critique. La livraison varie généralement entre 312 semaines. Pour les pièces les plus courantes, elle s’étend de plusieurs mois jusqu’à une année. Les fabricants de vélo affirment qu’il est devenu très difficile aujourd’hui de tous les composants nécessaires à l’assemblage des vélos comme les suspensions, les selles, les pneus ainsi que les transmissions. Même les grandes marques de vélo comme Fox, Sram ou Schwalbe ne peuvent effectuer les livraisons qu’après 918 mois, alors qu’en temps normal, tout s’effectue en l’espace de trois mois au plus tard. Tout cela s’explique par les problèmes d’approvisionnement.

Un autre problème qui ne peut pas être ignoré concerne le problème de transport. En effet, on remarque ces derniers temps une saturation importante au niveau des ports. Le délai d’acheminement des marchandises à partir des pays asiatiques vers les autres continents prend un temps inimaginable. Si les bateaux se trouvent bloqués, plusieurs semaines, au niveau des ports, c’est surtout à cause de la flambée des frets maritimes qui ont pratiquement triplés. Sans parler du taux de change qui est fortement défavorable pour les marchés de l’occident comme la France. Ce qui a un impact significatif sur le prix de revient des vélos. Ce qui décourage énormément les fabricants ainsi que les distributeurs. Devant cette situation très inquiétante, on se demande sur l’avenir du vélo. On remarque que les mesures prises par le gouvernement sont loin de résoudre le problème actuel.

Des séquelles importantes pour les consommateurs

Devant la hausse significative de la demande et la baisse notable de l’offre en matière de vélo, on doit s’attendre prochainement et jusqu'à fin 2023 voir 2024 à une augmentation du prix. Sans parler des nombreuses contraintes financières, auxquelles doivent faire face les fabricants de vélo. Comme le prix de revient a énormément chuté à cause de la crise, les fabricants sont contraints de revoir leurs prix. Les consommateurs doivent ainsi s’y préparer dès maintenant. Vu la montée en flèche de la demande, l’augmentation du prix peut même se poursuivre pour les prochaines années.

Par ailleurs, il faut également s’armer de patience pour faire face au retard important de livraison. Dans tous les cas, le problème ne risque pas de s’améliorer pour cette année 2021, compte tenu de la complication de la lutte contre le coronavirus.

Made in France : une solution face à la pénurie des vélos

Devant la pénurie actuelle, les difficultés de production et surtout des contraintes en matière de fret, les magasins de cycle ainsi que les marques doivent trouver de meilleures alternatives. Comme le vélo demeure le moyen de déplacement le plus sûr dans le contexte actuel, il faut trouver des solutions durables qui vont profiter à la fois aux fabricants, aux magasins de vélo ainsi qu’aux consommateurs. Notons que la demande va encore s’intensifier pour les prochains mois et cela va se poursuivre dans les prochaines années. Devant l’incertitude en matière de livraison, il vaut mieux envisager une relocalisation des productions afin de ne pas se dépendre indéfiniment de l’importation asiatique. En privilégiant les circuits plus courts, tout le monde y gagnera. Les marques et les différents acteurs pourront désormais tirer leur épingle du jeu.

Velo Made in france - Funecobikes

Aujourd’hui, on constate que certaines marques décident de se focaliser davantage dans la fabrication locale. Avec le vélo made in France, on peut espérer un meilleur avenir pour le vélo. Leon Cycle prévoir par exemple de tripler ses ventes à l’échelle mondiale. Ainsi, la production va passer de 100 000 300 000 vélos. Pour MFC, qui fait partie des spécialistes en vélo en France, la production doit atteindre 700 000 vélos en 2024 contre 400 000 vélos en 2020.

Dès cette année, la marque Neomouv envisage déjà, 14 000 vélos contre 9 000 en 2020. Enfin, n’oublions pas de citer le retour en force de Mercier qui est une marque historique. Elle prévoit de mettre en place dans les Ardennes une usine pour une production à grande échelle. Son ambition est de créer une Bike Valley dans le même esprit de celle que l’on trouve à Portugal. En privilégiant les vélos made in France, on peut s’affranchir de l’importation asiatique et faire face à la hausse prévisible de la demande pour cette année 2021 ainsi que pour les années à venir. Si les fournisseurs ne cherchent pas les moyens de d’augmenter leurs capacités de production, la pénurie risque de perdurer.

Funecobikes : le spécialiste des vélos écologiques

Funecobikes se spécialise depuis 2001 dans la vente des vélos, accessoires et pièces détachées en ligne. Créée par Eric Guerquin, un passionné de vélo, Funecobikes propose régulièrement aux amateurs de vélo, des produits novateurs et écologiques conformes aux normes mondiales en matière de sécurité. C’est pour cette raison que l’enseigne ne cesse de s’imposer sur le marché. Elle est actuellement devenue une référence pour tous ceux qui recherchent des produits innovants, fiables et de haute qualité.

Les amateurs de deux-roues seront gâtés avec les nombreux produits éco responsable proposés par la société funecobikes.com. Vous y trouverez par exemple des vélos pour enfants, des vélos électriques, VTT, monocycles, voire même des tricycles. Que vous soyez sportif ou non, vous y trouverez certainement un modèle de vélo répondant exactement à vos besoins. Alors, si vous cherchez un vélo offrant un maximum de sécurité et respectant la nature, cette entreprise française demeure la meilleure option.

Des vélos, accessoires et pièces détachées pour toute la famille

En cette période de pandémie, le vélo demeure le moyen de transport le plus sûr pour toute la famille. Funecobikes.com, propose une large gamme de vélos que ce soit pour les déplacements urbains, pour randonnée ou pour les sportifs amateurs ou professionnels. Vous y trouverez par exemple des VTT, vélos de sport, vélos urbains ainsi que des vélos électriques. Ces derniers figurent actuellement parmi les modèles les plus sollicités, compte tenu de leurs hautes performances. Que vous soyez encore un novice en matière de vélo, un cyclotouriste ou un vélotafeur, vous trouverez toute une panoplie de vélo répondant parfaitement à votre exigence.

Accessoires pour vélo - Funecobikes

A part les vélos, on y trouve également différents équipements et accessoires que vous aurez besoin lors de vos déplacements. On peut citer notamment la remorque vélo, housse de protection, sacoche vélo pour le transport de vos bagages dans le cadre d’une randonnée ou voyage en famille. Vous avez également un porte vélo attelage, un vélo avec poussette si vous avez un bébé à transporter ainsi que différents accessoires indispensables pour un vélo de voyage. Avec tous ces équipements et accessoires de vélo, vous allez pouvoir vous déplacer en toute sérénité et dans le confort total.

Par ailleurs, n’oubliez pas non plus de trouver les accessoires indispensables pour garantir votre sécurité dans toutes les situations. Vous avez par exemple des klaxons, sirènes, antivols, protection anti-intempéries pour cyclistes, drapeau vélo, éclairages, clignotants, catadioptres, accessoires de sécurité et signalisation, rétroviseurs vélo ou encore des autocollants réfléchissants pour visibilité sur vélo. Soit, tout ce que vous avez besoin pour circuler en toute sécurité avec votre famille peu importe les conditions climatiques ou environnement.

Des matériels pour maintenance et réparation

Dans le cadre de vos différents déplacements, vous n’êtes jamais à l’abri des pannes. Ainsi, vous aurez besoin des matériels nécessaires pour faire les maintenances nécessaires. Les bricoleurs ne sont plus obligés dans un garage pour effectuer les réparations. Avec les meilleurs outils, vous pouvez vous en sortir sans problème. Parmi les pièces détachées disponibles, vous pouvez trouver des câbles et gaines, des selles, tiges, pédalier, cages à billes et roulements, potences ou patins de frein. Vous trouverez même des pièces pour la fabrication cadre vélo.
 

Reparation de velo

Désormais, le vélo sera un moyen de transport incontournable pour les prochaines années. Afin de réduire au maximum les risques de contamination en cette période de crise sanitaire, vous devez privilégier le vélo. En même temps, vous contribuez à la préservation de l’environnement tout en améliorant régulièrement votre santé.

Ainsi, n’hésitez pas de faire votre achat auprès de funecobikes.com pour trouver des vélos de grande qualité et robuste qui vous serviront pour les années à venir. N’oublions pas que le vélo fait partie des gestes barrières les plus efficaces.