Après le déconfinement, les activités devaient reprendre au plus vite, mais il reste la question de distanciation sociale à reloger. Les transports en commun n’étant pas visiblement des options, c’est le cyclisme qui se présente comme une solution bénéfique pour tous. Beaucoup vont alors se lancer dans le néocyclisme. Bien sûr, il ne suffit pas d’avoir un vélo pour faire cyclisme. Vous trouverez ici une sélection d’équipements facultatifs et obligatoires pour vous aider à profiter de cette nouvelle expérience.

Quel type de vélo pour commencer le cyclisme ?

Si faire du vélo procure un vrai plaisir et de nombreux bienfaits sur notre santé, les débutants ou occasionnels dans le domaine auront déjà du mal à choisir le type de vélo. Avec les multitudes de vélos sur le marché, le choix n’est pas évident. Avant, de sélectionner les équipements, optez tout d’abord pour le type de vélo qui convient à vos besoins :

Le VTT ou Vélo Tout Terrain, il n’y a pas mieux pour une randonnée sportive. Comme son nom l’indique, il s’adapte à tous les terrains aussi bien dans la ville que dans les sentiers battus. C’est le type de vélo qui occupe la place dominante dans le cyclisme de loisir. Disposant d’un cadre solide et des pneus avec des crampons, ce type de vélo est aussi très pratique pour le cyclisme en famille.

Ensuite, nous avons le vélo ville, conçu pour les routes de la ville. C’est le vélo idéal pour les distances moyennes (3 à 5 km) comme faire des courses, une petite balade du week-end ou encore, se rendre au travail. Pour une distance quotidienne de 10 km, votre choix devrait se porter sur les VAE ou Vélo à Assistance Électronique. Ce type de vélo est équipé d’un petit moteur permettant de relayer les pédales en cas de fatigue.

Pour plus de finesse et de robustesse, le VTC ou Vélo Tout Chemin est le meilleur choix. Il combine les performances du VTT et celle du vélo ville. C’est donc un vélo hybride très fiable. Enfin, pour les plus sportifs, les vélos de course seront vos plus fidèles compagnons pour aller plus loin et plus vite.

Enfin, le vélo pliant, bien qu’il soit plus cher peut s’avérer très pratiques surtout pour ceux en manquent d’espace. Solide, mais très léger, le vélo pliant est muni de charnières permettant un pliage facile. Ce type de vélo n’est pas fait pour les grandes distances par contre il est transportable partout même dans le métro. À vous de choisir le vélo adapté à vos besoins. Voici, maintenant une sélection d’équipements nécessaires pour faire du vélo au quotidien en considérant sécurité et confort.

Pensez aux équipements pour vous protéger

Pour circuler librement et en toute sécurité, votre vélo doit être muni des équipements minimums. Ces derniers sont recommandés par le Code de la route. Ensuite, il ne faut jamais exagérer la question sécurité quand on fait du vélo. Les matériels et équipements ne sont pas faits seulement pour la déco. Ils servent avant tout de protection contre les accidents, mais aussi de les éviter.

Le casque vélo pour la tête. Votre tête est la partie de votre corps qu’il faut à tout prix protéger. Son port n’est pas obligatoire, mais c’est un équipement qui peut vous sauver la vie parce que personne n’est à l’abri des accidents. Il vous protège des chutes lors d’un mauvais contrôle de votre vélo par exemple. Pensez alors à acheter un casque confortable, mais avant tout assez solide pour vous protéger.

Utilisez un spray réfléchissant pour votre vélo. Il vous donne une visibilité optimale durant la nuit. Une fois appliqué, le spray reflète toutes les lumières émises sur le vélo aspergé. Il agit comme un phare servant à prévenir votre présence ou votre arrivée. L’avantage d’utiliser ce spray aussi c’est qu’on peut le mettre même sur le casque, sur le vêtement ou même sur toutes les parties le vélo (rayons, guidon, pneus...)

Équipez votre vélo d’éclairages. À l’inverse d’un spray réfléchissant, les éclairages jouent un rôle important durant la journée. Ils assurent votre visibilité en plein jour surtout pour le phare rouge à l’arrière et le phare blanc en avant. Ces derniers étant obligatoires selon la législation, assurez-vous qu’ils sont assez puissants pour vous protéger. Ajouter à cela, un gilet réfléchissant. Porter des vêtements de couleur vive et claire peut ajouter de visibilité.

On n’oublie pas la sécurité du vélo lui-même. Si vous vous déplacez fréquemment tout au long d’une journée, assurez-vous de trouver des repose-vélos ou des râteliers à vélos où que vous alliez. Vous pourrez ainsi attacher et sécuriser solidement votre vélo grâce à un antivol. Cet équipement sera plus efficace si vous l’associez à une alarme à vélo, réduisant ainsi le risque de vol.

Soyez à l’aise, optez pour des équipements qui vous offrent du confort

Pour profiter au maximum du plaisir et des bienfaits procurer par le cyclisme, choisissez les équipements adéquats. En effet, de nombreux accessoires peuvent améliorer votre confort durant votre activité. Pour ce choix d’équipement, il faut prendre en compte plusieurs paramètres dont principalement la saison et les conditions climatiques.

En été, durant les averses, la veste imperméable pour cycliste peut d’une grande utilité. Conçue avec des matériaux très légers, elle offre plus de mobilité. Ce qui la diffère d’une veste de pluie ordinaire. Elle a été aussi fabriquée afin que la chaleur et l’humidité interne s’échappent librement. Vous êtes ainsi protégé des pluies et des coups de vent et vous serez à l’aise.

Les gants et les chaussures spéciales cyclistes sont des équipements importants et utilitaires. Quel que soit la saison, porter des gants est fortement recommandé. Ils permettent de réduire les vibrations et de mieux appréhender le cintre de votre vélo. En hiver, ils servent de protection contre le froid. Quant aux chaussures, ils sont dédiés aux plus sportifs. Elles sont conçues spécialement pour un bon pédalage et un confort optimal des pieds.

Le « mal aux fesses » est aussi un problème d’inconfort que tous les cyclistes rencontrent à cause de la selle. Comment éviter cet inconfort ? La réponse, choisissez la bonne selle. Une selle doit être avant tout adaptée à votre anatomie. Afin de bien répartir votre poids sur le vélo, faites fabrique une selle confortable, rembourrée à vos besoins.

Les équipements utilitaires pour le cyclisme urbain

Pour le cyclisme urbain, le déplacement n’est pas toujours un jeu d’enfant. De nombreuses difficultés sont à surmonter comme les conditions météorologiques, la pollution sans parle du trafic. Il existe des équipements pouvant vous faciliter vos trajets entre vos shoppings, le travail et vos rendez-vous.

La sacoche à vélo, très utile pour transporter d’autres accessoires comme l’antivol. Ce genre de sacoche est généralement imperméable et très résistant. Ce qui ne peut être que bénéfique pour protéger des objets ou des documents importants. Si vous n’aimez pas avoir la sacoche à votre dos, optez pour un modèle qui peut s’attacher sur votre pneu ou porte-bagage arrière.

Pour ceux qui ne peuvent pas se séparer de leurs petits, les sièges vélo pour enfant est très pratique. C’est d’autant plus sécuritaire puisqu’ils sont livrés avec des accessoires de sécurité respectant les normes. Rattachés à l’arrière ou devant, ils n’auront aucun sur votre conduite. Toutefois, il est fortement conseillé de respecter la limite des poids indiquée.

Afin de garder votre tenue propre durant un trajet, pensez aussi à faire installer sur votre vélo un garde- boue. C’est un équipement qui peut s’avérer très pratique si vous devez traverser un flac d’eau après une nuit d’orage par exemple. N’oubliez pas aussi les lunettes de cyclisme. L’objectif d’une lunette n’est pas d’ajouter plus d’élégance ou de style, mais plutôt de visibilité, votre visibilité. Il faut se protéger des coups de vent et des poussières dans l’œil.

Pour ajouter plus de mobilité et pour une bonne vision de la circulation environnante, un rétroviseur pour vélo est vraiment efficace. Nombreux cycliste affirment avoir pu éviter des accidents grâce à leurs rétroviseurs installés sur leur vélo. Les rétroviseurs sont facile à manier et très facile à mettre.

Le dernier, mais des moindres, le klaxon. Le cyclisme en pleine ville nécessite aussi de se faire entendre que de faire voir. Avec tous les bruits de la ville, équipez-vous d’un bon klaxon à vélo. Un klaxon est surtout utile pour prévenir votre présence. Ainsi, vous pourrez vous dégager plus vite des embouteillages et du trafic.

En somme, près de 600 000 personnes utilisent le vélo pour se déplacer en France. Avec la crise sanitaire et toutes les restrictions, ce chiffre se verra augmenté considérablement. D’autant plus que les transports en commun ne seront pas des options à cause de la distanciation sociale. Le cyclisme est alors le meilleur moyen de se déplacer tout en profitant des bienfaits de ce sport. Il convient d’opter pour le vélo qui convient à votre besoin et bien s’équiper pour la sécurité et pour le confort. Ainsi, vous pourrez profiter à son maximum du plaisir offert par les vélos.