Livraison OFFERTE dès 65€ d'achat

Besoin d'un conseil ?

Du lundi au vendredi : 9h à 12h - 14h à 18h

Nouveautés Prix dégressifs Promotions Chèques cadeaux Espace pro

Velo adulte 26 pouces

Tandem, pliant, beach cruiser, VTT, pour homme et pour femme, pour la ville, ou pour la campagne, en aluminium ou en acier, notre vaste gamme de vélo pour adultes répond à tous vos besoins et vos désirs en terme de déplacement urbain.


La femme et le vélo

Depuis toujours, on considère le cyclisme comme étant une activité essentiellement masculine. Et pourtant, le cyclisme propose des avantages aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Qu’il s’agisse de pratique quotidienne ou de pratique sportive professionnelle, le cyclisme féminin est de plus en plus encouragé de nos jours.

La femme et le vélo - Funecobikes

Quels avantages pour la femme de pratiquer du vélo ?

Le vélo est avant tout une activité sportive, ce qui signifie qu’il permettra à la fois de libérer corps et esprit durant la pratique.

Le vélo : une activité quotidienne atout pour la santé

Selon les recommandations de l’OMS, pour les personnes entre 18 et 64 ans, il est conseillé de pratiquer tous les jours une activité d’endurance pendant un minimum de vingtaines de minutes. Le vélo compte parmi les activités les plus efficaces pour ce faire, qui permet, toujours selon l’OMS, de prévenir les problèmes de surpoids et les maladies qui peuvent s’en suivre (cardio-vasculaire, diabète, etc.).

La pratique du vélo, que ce soit par une femme ou par un homme, va permettre de maintenir le corps en forme, ainsi que l’ensemble de l’organisme. En pédalant, on optimise la circulation sanguine et on booste la force musculaire. En même temps, la coordination, l’endurance, la souplesse et l’équilibre sont parfaitement travaillés. D’ailleurs, il a été prouvé qu’une femme qui pratique quotidiennement du vélo aura moins tendance à la fatigue et bénéficie d’une qualité de sommeil beaucoup plus poussée.

Il ne faut pas oublier non plus que lorsque vous vous dépensez, le stress et/ou l’anxiété ainsi que la déprime s’en vont.

La femme et le vélo - Funecobikes

Le vélo : une activité qui permet de perdre du poids

Il ne s’agit pas uniquement de se maintenir, mais également de se forger. Le vélo permet non seulement de vous maintenir en forme, mais également de perdre du poids si vous en avez besoin. Si vous réalisez une trentaine de minutes de trajet en vélo, vous pouvez perdre entre 190 et 500 calories. Les muscles vont consommer ces calories et les apports en graisse vont diminuer considérablement. La moyenne consommée va dépendre de la vitesse à laquelle vous allez pédaler et bien entendu du sexe. En principe, les femmes vont perdre plus facilement que les hommes, puisque les hommes auront tendance à faire travailler beaucoup plus leur endurance au lieu de la vitesse.

Le plus important, si vous avez décidé de miser sur le vélo pour perdre du poids, est de mettre en place un programme régulier. Une personne qui prend le temps de s’entrainer sur le long terme aura plus de chance de voir rapidement des résultats. Le principe est le suivant : au fur et à mesure qu’on pédale, le corps va éliminer les glucides. Pour rappel, quand on parle de glucide, cela fait référence à l’apport en sucre que vous introduisez dans votre corps. On perd d’abord des glucides pendant les 20 premières minutes, ensuite on commence à perdre des lipides. Par lipides, on veut désigner notamment les graisses. Il est inutile de vous mettre la pression, même si votre trajet est encore très limité, il fait déjà effet directement sur votre organisme.

Le vélo : une activité procurant le bien-être

Pour vous éveiller en douceur, vous pouvez arpenter la ville en vélo tous les matins. C’est l’occasion de travailler votre corps, mais en même temps, de vous retrouver également. Pour une femme, c’est la meilleure manière de démarrer les méninges pour la journée. Le principe est le suivant : quand vous décidez de vous déplacer à vélo, ce moment (notamment le trajet) va devenir le vôtre.

La femme et le vélo - Funecobikes

On dit d’ailleurs que le fait de pédaler produit un effet plus ou moins similaire à celui du yoga. Si on a pris le vélo pour aller travailler, arrivée au bureau, on aura bien entendu tendance à être plus détendue et à avoir les idées beaucoup plus claires. Il en est de même quand on rentre, le fait de pédaler nous place dans une nouvelle bulle qui nous permet de nous couper du travail en intégrant son environnement. En rentrant à vélo, on se focalise à nouveau sur le bien-être. Il s’agit notamment de s’instaurer un rythme détendu, de prendre un moment pour soi, de chasser le stress et de prendre contact avec le monde (conscience du corps et du moment présent). Il ne faut pas oublier le travail sur la respiration lors de votre trajet à vélo.

Par ailleurs, pour les femmes, le vélo est une excellente activité pour travailler votre souplesse et vos muscles. Il donne un excellent rendu au niveau des hanches, ce qui permet en même d’optimiser sa mobilité. Le vélo présente de nombreux points communs avec le yoga, ce qui permet de garantir une excellente forme générale.

Le vélo : une activité pratique et écologique

Au lieu de prendre la voiture, en circulant en vélo, vous allez réduire considérablement votre impact environnemental. C’est un bon exemple pour vos enfants, chères mamans !

Le but est de toujours rendre son environnement plus agréable : moins de pollution, moins de nuisances sonores et même moins d’embouteillage. Il faut donner le rythme et lancer l’exemple : agir au quotidien pour le bien de l’environnement. C’est une activité qui fait du bien à l’organisme, mais également au moral et à la communauté en général.

La femme et le vélo - Funecobikes

Il faut savoir également que vous allez avancer beaucoup plus vite à vélo qu’en voiture si vous habitez la ville. On diminue notre stress et en même temps, on maitrise notre temps. Le cycliste aura en effet tendance à se sentir beaucoup plus détendu et son esprit se focalisera beaucoup plus facilement sur le trajet (car il est évident qu’à vélo, on doit rester concentré à 100 %). On est beaucoup moins énervé que les automobilistes également, qui sont généralement obligés de rester dans les rangs : trafic saturé et bouchon. À vélo, il est possible de maitriser son temps à 100 %.

Qui plus est, il faut savoir que le vélo est une pratique facile d’accès. On le fait à tout âge et on peut continuer jusqu’à pas d’âge. Chacun instaure son rythme.

Le vélo : une activité qui booste la libido chez la femme

C’est une étude menée à l’université de San Francisco qui a mené à cette conclusion en 2018 : le vélo permet d’améliorer la vie sexuelle chez les femmes. Le principe est le suivant : le vélo est une véritable activité de plaisir. C’est une logique qui suit celle de la pratique du sport en général, lorsqu’on s’active, l’organisme secrète le maximum d’endorphine, qui correspond à l’hormone du plaisir et du bien-être. Une femme à vélo va secréter de l’endorphine, qui est également la même hormone produite durant les activités sexuelles.

Dans cette mesure, le vélo est une excellente activité que vous pourrez pratiquer en couple, pour avoir un bon moment de partage.

Femme à vélo, à quoi faire attention ?

En été, le seul inconvénient de partir à vélo à travers la ville serait de vous heurter à la boue durant votre trajet. Mais il vous suffit de porter une botte de pluie durant le trajet et d’avoir une bonne machine à laver chez vous.

Pas de contre-indication pour les femmes

Pour les femmes en particulier, les médecins n’ont jamais énoncé de contre-indication. Si vous avez des antécédents cardiaques dans la famille ou autre, à ce moment, vous devriez consulter, mais uniquement parce que vous allez vous mettre à des exercices d’endurance. L’avantage avec le vélo, c’est que vous avez une grande variété de routes et de chemins en fonction du rythme auquel vous avez envie de pédaler.

Attention à votre position lorsque vous pédalez

En principe, lorsque la femme va monter à vélo, elle aura tendance à se pencher davantage en avant pour mieux atteindre le guidon (généralement en bas). En ce faisant par contre, elle va tout simplement exercer une pression beaucoup plus forte sur certaines zones sensibles, dont notamment la zone pelvienne. Au fur et à mesure de la pression, cette position va entrainer un engourdissement dans la zone. La solution se trouve à la fois dans ce cas sur le guidon et sur la selle. Il est conseillé à cet effet de choisir une selle qui correspond mieux à une position confortable. Certains scientifiques préconisent la selle dépourvue de « nez » pour alléger la pression.

Il faut prendre les précautions nécessaires

Il faut déjà noter que le vélo tue peu et beaucoup moins que les autres moyens de transport (contre toute attente). Il faut également savoir que les accidents de vélo se produisent rarement dans les zones où la circulation est la plus dense. À l’encontre des autres moyens de transport à deux roues, le vélo n’exige qu’un minimum de protection.

Le casque

Le casque est obligatoire si vous décidez de pédaler en compétition. Par contre, les associations de cycliste ne sont pas tout à fait d’accord pour la généralisation du port de casque. Dans la pratique, le résultat est en effet le même pour celui qui porte ou ne porte pas de casque au cours d’un accident, s’il devait subir un traumatisme crânien.

La femme et le vélo - Funecobikes

Néanmoins, nous vous conseillons de porter votre casque même pour une simple balade à vélo. Le but est de pouvoir rester concentré sur le fait de pédaler, tout en ayant la certitude d’être à 100 % en sécurité. Le casque participe grandement à se forger ce mental de se sentir en sécurité.

Le gilet

Si vous prenez votre vélo le soir, lorsque la nuit tombe, le port du gilet est obligatoire. Il peut s’agir d’un gilet réfléchissant jaune ou orange. Il s’agit d’une question de visibilité, notamment pour la sécurité de la circulation en agglomération dans la nuit.

La femme et le vélo - Funecobikes

Les freins

Les freins sont au cœur des éléments de sécurité sur un vélo. Il faut penser à leur entretien lorsqu’on parle de précaution à prendre. Pour régler correctement l’écartement de l’étrier, vous avez deux vis, dont l’une est rattachée au guidon, et l’autre au frein.

Le principe est le suivant : l’écartement de l’étrier doit rester le plus faible possible, pour que les freins soient puissants et efficaces. En principe, le manuel fourni par le fabricant ou le vendeur de freins doit vous expliquer les précisions utiles pour le réglage.

Sachez également que les patins de freins ne vont s’user qu’au bout de plusieurs années.

L’éclairage

Des kits d’éclairage sont proposés par les fabricants de vélo sur le marché. La loi l’impose, le vélo doit être parfaitement équipé en termes d’éclairage. Vous avez le choix entre le système à pile et l’éclairage vélo à dynamo.

C’est d’autant plus important si vous devez rouler souvent en soirée ou dans la nuit. Dans votre choix, prenez en compte le principe suivant : votre kit d’éclairage doit éclairer efficacement jusqu’à 10 m de distance. Le kit doit également être amovible. Vous devez pouvoir voir et être vu des autres utilisateurs de la route. Il ne faut pas oublier les autres incontournables tels que les feux de clignotants arrière pour vélo.

Bien choisir votre vélo

Il faut faire attention à choisir un modèle de vélo où vous vous sentirez à 100 % confortable. Le choix du vélo va d’abord dépendre de l’utilisation que vous allez en faire. Si par exemple, vous avez choisi le vélo comme étant une activité de loisir, vous pouvez choisir un modèle léger avec une selle rembourrée. Pour une activité sportive, afin de travailler votre endurance par contre, optez pour un modèle toujours léger, mais avec de bons systèmes de suspensions avant. Certains modèles ont été conçus pour la randonnée, il s’agit des modèles randonnées VTT.

La femme et le vélo - Funecobikes

Ensuite, vous devez prendre en compte à quelle occasion et sur quel sentier vous allez circuler à vélo ? Il est conseillé dans tous les cas de choisir des amortisseurs sensibles, qui vous procureront un bon confort lorsque vous roulerez. Le poids du corps doit être adapté en fonction de la route, les amortisseurs vont aider à vous offrir de belles sensations.

Et enfin, le choix de la selle pour la femme à vélo est également important. Choisissez un coussin qui ne soit pas trop mou ou trop dur, et encore moins trop large. Pour une femme, il est conseillé de prendre une selle avec découpe sur le milieu.



La découverte de l’amour à vélo

Souvent considéré comme un jouet ou un moyen de transport à part entière, le vélo est aussi utilisé pour faire du sport. Vous l’avez sûrement lu de nombreuses fois que la pratique du vélo présente beaucoup d’avantages. Mais, avez-vous déjà pensé que faire du vélo à deux est encore mieux ? Eh oui, cela permet de créer un lien entre les deux personnes qui le pratique, et cela peut faire naître un sentiment fort entre eux deux. Parfois, nous disons que la bicyclette est le véhicule de l’amour. Faire du vélo ensemble est ainsi devenu l’un des passe-temps préférés des couples, des amis ou même des familles. Ce qui permet de renforcer la complicité ou même d’en créer. En outre, cela permet de découvrir les limites de chacun, et permet à une personne d’aider son partenaire de vélo à dépasser certaines limites ou certaines peurs jamais franchies auparavant. En effet, avec la bonne compagnie, nous pouvons tous essayer de progresser sur une quelconque discipline. La première fois peut toujours être un peu difficile, mais la première découverte de l’amour à vélo fait partie des découvertes qui aident chacun à avoir une autre vision de la vie en général. Tant sur le plan personnel que professionnel. De plus, le fait de découvrir de nouvelles choses permet de se découvrir soi-même.  

Cultiver et entretenir l’amour du vélo

Toute personne a forcément une passion. Il y en a qui sont passionnées par le foot, et il y en a qui sont passionnées par le vélo. Posséder un vélo, c’est se donner la possibilité de réaliser de beaux voyages à deux roues, qu’il s’agisse d’une petite balade à quelques kilomètres ou d’une grande randonnée. Pour les amoureux du vélo, il est certain que vous lui avez déjà trouvé une place de choix dans votre garage et vous faites en sorte de l’entretenir à chaque fois pour le garder dans un état optimal. À travers ces gestes, vous montrez bien que le vélo fait partie de votre vie. De manière générale, il est très important de miser sur des moments de qualité qui font d’ailleurs partie des langages d’amour au quotidien.

amoureux à vélo - Funecobikes

Maintenant, si vous ne voulez pas vous contenter de vivre, mais de partager un lien avec votre moitié, faites en sorte de la faire rentrer dans votre univers. Et vous vous efforcez en retour de vous intéresser à ses passions. De fait, il peut être intéressant d’acheter un tandem ou au moins de vous lancer dans des balades à vélo ensemble, si cela constitue l’un de vos loisirs principaux. Mais, la bonne nouvelle est que si votre partenaire a déjà des prépositions en matière de cyclisme, tout sera plus simple pour vous. D’ailleurs, si l’adage dit que les opposés s’attirent, la réalité est souvent différente. La plupart du temps, des couples se forment parce que les deux partenaires trouvent un lien fort qui les unit et qui passe souvent par une passion.

En effet, partager la même passion permet de comprendre plus facilement ce que vit et pense l’être aimé, et ce dont il a besoin. Parce que l’on ressent plus ou moins la même chose de son côté. Ainsi, si votre partenaire aimait déjà faire du vélo avant de vous connaitre, n’hésitez absolument pas à l’intégrer autant que possible dans vos excursions hebdomadaires. Cela vous permettra de passer de bons moments, le plus souvent dans la nature, ce qui cultivera et fera même grandir votre complicité. Tout simplement, parce que de nouveaux souvenirs vont se créer à chaque sortie.

En revanche, si vous préférez vous balader tout seul ou que vous avez peur que votre partenaire vous ralentisse, rendez-vous compte que ce dernier ou cette dernière cherche à faire un effort pour entrer dans votre univers. Alors, ouvrez-lui la porte, même si cela va à l’encontre de vos performances sportives. Seulement, n’essayez pas de convaincre à outrance quelqu’un qui ne veut pas monter sur un vélo. Le fait de pousser, voire forcer votre partenaire à vous suivre dans vos balades à vélo ne fera que vous créez un fossé entre vous deux. Vous pouvez tout à fait le proposer à votre partenaire en argumentant sur le fait que vous apprécieriez de passer un moment privilégié à vélo en sa compagnie, mais ne lui mettez jamais le couteau sous la gorge. Le vélo à deux doit être un moment de plaisir. Il ne faudrait pas qu’il devienne une source de stress pour la personne qui vous accompagne. Le fait de pratiquer le vélo en couple repose sur des choix propres à chacun. Il n’existe aucune règle ni aucune manière de s’assurer que tout se passera bien. 

Ballade en amoureux à vélo

Deux cœurs à deux roues : s’apprêter pour un long voyage…

Ce qui est surprenant, c’est qu’on a tous vécu des histoires d’amour qui ont pour cadre celui d’une bicyclette. Rien que dans les feuilletons, on trouve un certain nombre d’histoires. Pour certains, vivre son amour à vélo, c’est aussi vouer sa vie à faire le tour du monde à deux et à deux-roues. Pour preuve, nous avons rencontré une jeune fille qui a découvert la bicyclette après avoir trouvé l’amour… Et cela marche également dans l’autre sens. Il n’est pas nouveau que l’amour a tendance à donner des ailes, et aussi qu’il pousse à lancer des paris stupides. Ça, c’est l’histoire de 1700 km à vélo pour retrouver l’être chéri, de Paris à Séville. Mais, il semble que ce rapport étroit entre le véhicule et le sentiment ait eu cours de tout temps : en 1936 avec les premiers congés payés, les jeunes couples partaient vivre leur amour et leur liberté nouvelle au grand air sur une bicyclette ou un tandem.

Contrairement à la voiture, le vélo nous pousse à faire des efforts pour pédaler afin de le faire marcher et de mieux avancer. D’ailleurs, à part le fait de souder un couple autour d’une même passion, le vélo permet aux deux personnes d’atteindre un objectif commun, comme se maintenir en bonne santé, se relâcher la pression ou se motiver réciproquement compte tenu du fait que les performances peuvent être différentes. Mis à part cela, le fait de pratiquer du vélo ensemble permet de partager diverses émotions. Ce qui est aussi très stimulant, c’est de se surpasser dans ses propres performances afin de montrer à son partenaire qu’on est capable de mieux faire, et de se lancer de nouveaux défis. Les deux se féliciteront ainsi des efforts fournis par chacun. Et la solidité au niveau du couple se forge davantage.

Ainsi, même si nous pensons perdre du temps avec le vélo, le faire à deux augmente la synergie qu’il y entre les deux personnes. On dit souvent qu’un couple qui s’entraine ensemble reste ensemble. Faire le vélo à deux aide chacun à se découvrir, s’entraider, se soutenir… Et c’est aussi une excellente manière de travailler et d’améliorer la communication dans le couple. En dehors du train-train quotidien, il n’y a pas meilleur moyen d’écouter son partenaire et d’être attentif envers ce dernier. Pour les amoureux de vélo, le faire est aussi devenu comme un accomplissement de soi. Et le faire avec une personne que nous aimons et qui aime également le vélo ne peut être qu’une belle aventure pour les deux personnes amoureuses.

En d’autres termes, se passionner à un même sport lorsqu’on est en couple ne se résume pas à passer un bon moment ensemble. C’est également partager des moments d’efforts, de souffrance, de progrès. Évoluer ensemble permet de créer un réel soutien dans un couple. Il va sans dire que la pratique assidue de cette discipline complète est aussi positive pour la santé. Son principal avantage est qu’un travail est réalisé en même temps entre les muscles et le muscle cardiaque permettant d’accroitre une endurance cardio-vasculaire et musculaire. En effet, le vélo stimule tous les muscles de votre corps à savoir les jambes, les cuisses, les abdos. Après une journée chargée ou une semaine éprouvante, il est agréable de pouvoir se changer les idées et relâcher toute la pression accumulée. La pratique du vélo peut avoir un effet très positif sur le moral, car pédaler aide à purifier l’esprit et à ressentir une sensation de liberté. De même, se déplacer à vélo ensemble avec votre partenaire vous permettra de vous déconnecter complètement de votre stress au quotidien. Faire le vélo à deux est une activité commune à partager. De surcroit, faire du vélo en couple permet de passer du temps ensemble, mais en voyant l’autre se dépasser, cela dégagera beaucoup de fierté de la part de chacun.

En ville ou en forêt, il est toujours agréable de faire une balade à vélo afin de prendre une grosse bouffée d’air. Le vélo est un bon moyen pour se fixer des objectifs que ce soit sur la distance à parcourir ou à arpenter ou encore sur la durée pour le pratiquer. Lorsqu’il est fait à deux, chacun déploie également des efforts pour atteindre des objectifs précis en particulier, comme se rapprocher davantage, se comprendre à travers d’autres langages que ce soit verbal ou non verbale.

La finalité de la découverte de l’amour à vélo est donc un amour sincère et partagé mutuellement. L’un voit en l’autre toutes ses forces et ses faiblesses, ses joies et ses sautes d’humeur. En les prenant du bon côté, cela ne fait que renforcer les liens qui les unis et les rendre plus amoureux que jamais. Remarquer qu’en voiture, la découverte de l’amour ne se présente pas de la même façon. Il faut dire qu’à vélo, c’est plus agréable et ouvert.


Sonnette vélo ding dong smiley coeur 80 mm Sonnette vélo ding dong smiley coeur 80 mm
Sonnette vélo originale smiley amoureux...
12.95 € 9.95 €




Vélo et déplacement troisième âge

Le vélo ne s’oublie jamais. Pour preuve, en France, 66,4 % des personnes âgées savent très bien conduire du vélo alors qu’ils ont appris à le conduire avant leurs 11 ans. Il est toujours possible de vous balader à bord de votre vélo et de jouir de ses bienfaits même si vous faites parties des personnes du troisième. Le présent article se destine à détailler les relations entre le vélo et déplacement troisième âge.

Les vélos préférés des seniors

De nos jours, le vélo reste encore un des moyens de locomotion préférés des Français. Chaque foyer dispose au moins d’une bicyclette que ce soit une propriété individuelle ou un bien familial. Chez les personnes âgées, 43,7 % de ceux qui savent conduire un vélo en disposent un à titre personnel, 7,3 % utilise celui de la famille. Le reste se sert des vélos mis en location.

Les vélos de ville

Parmi les différents types de bicyclette, le vélo de ville de demeure le plus prisé chez les seniors avec 41 % de taux d’utilisateurs en raison de leurs élégances et de leurs commodités. Par exemple, les hommes âgés adorent particulièrement le modèle Coaster Cruiser H48 de la marque Arcade. Il s’agit d’une belle bicyclette made in France qui défient les vélos américains les plus séduisants. Construit sur la base d’un cadre en aluminium teinté en noir, ce vélo pour ville fait preuve de robustesse. Son allure Beach cruiser est combinée à une selle marron et un guidon large décoré par des poignées mat et une sonnette vintage chromée. Le vélo Coaster Cruiser marche à 6 vitesses avec des grandes roues de 26 pouces. Le tout forme un vélo hautement confortable adapté à tout type de déplacements.

Les VTC ou Vélo Tout Chemin

Après le vélo pour ville, le Vélo Tout Chemin ou VTC connaît un réel succès auprès des personnes du troisième âge. Parmi les seniors sachant conduire un vélo, 24,3 % l’utilisent. En effet, ce type de vélo rassemble les qualités du VTT et du vélo pour ville. Il est accommodé aux randonnées et aux balades en campagne. Certains seniors l’utilisent pour profiter d’un formidable week-end en se promenant calmement sur les routes urbaines. Plusieurs modèles de VTC sont disponibles sur le marché comme le 1903 Cardan de la marque Arcade. Simple, durable, confortable et facile à entretenir sont les qualités de ce vélo dame. Ce dernier convient parfaitement aux femmes âgées grâce à l’esprit vintage qu’il incarne. Son design raffiné est constitué par un cadre en aluminium brossé, une selle confortable et une transmission à cardan. Ce VTC dame roule avec des roues 26 pouces qui sont montés sur des jantes à double paroi et des rayons en inox. Ses vitesses Nexus associées aux éclairages et aux freins V-brake permettent aux gentes dames de se déplacer en toute sécurité.

Les VTT ou Vélo Tout Terrain et les autres types de vélo

Le vélo tout-terrain ou VTT forme le type de vélo que les Français de tout âge aiment conduire. 44 % des foyers rangent un VTT dans son garage et le sortent parfois pour faire un tour en ville ou en campagne. 17 % des personnes âgées qui savent conduire une bicyclette emploient ce type de vélo. Le VTT Escape Light est l’idéal pour vivre une expérience à deux-roues plus dynamique. De fabrication française, il intègre les composants de qualité tels qu’un cadre en aluminium, une selle Royal coast noire, un ensemble manivelles Shimano, une béquille luxe ajustable et plus encore. Concernant l’utilisation des autres types de vélo, les personnes du troisième âge sachant piloter une bécane ont de moins en moins recourt au vélo à assistance électrique ou VAE. Seulement 1,5 % d’entre eux l’utilisent. Les seniors adeptes de vélo choisissent moins aussi le vélo de course (14 %) et les vélos modernes (2,1 %) de types vélos pliants et BMX.

Bref, quels que soient les types de vélo utilisés, il est important qu’ils soient équipés des accessoires pratiques et confortables. Par exemple, le vélo des seniors doit embarquer une selle volumineuse pour une assise douce, un panier de rangement sur l’avant ou l’arrière, des gardes boues et des éclairages pour plus de sécurité, etc.

Les bonnes raisons de se déplacer à vélo

Le vélo et le déplacement troisième âge sont étroitement liés. Les personnes âgées se déplacent à bicyclette pour différentes raisons. En effet, la pratique du vélo en tant qu’activité sportive est conseillée chez les seniors.

Efficace et plaisante

Le déplacement à vélo chez les seniors est plus efficace par rapport à la marche et à la course à pied. De plus, au-delà de son aspect sportif, le vélo forme une activité plaisante. À cet âge, votre emploi du temps devient moins chargé et vous serez toujours disponible pour une petite ballade.

Pratique

Lorsque vous atteignez le troisième âge, vous pouvez vous amuser avec votre vélo et s’en servir pour faciliter vos déplacements. Une petite course à l’épicerie du quartier peut également être le motif de votre déplacement en vélo et pourquoi pas une visite chez vos voisins se trouvant dans le même parc résidentiel que vous. Pour enrichir votre romantisme, n’hésitez pas à utiliser votre vélo durant vos sorties au restaurant.

Fiable et convivial

Par ailleurs, le vélo reste un moyen de locomotion très fiable pour se rendre à vos consultations médicales habituelles surtout si le cabinet ou l’EHPAD se situe à proximité. Vous pouvez, en outre, profiter d’un moment convivial en se promenant avec vos petits enfants à bord d’un vélo.

Les bienfaits sanitaires du déplacement à vélo chez les seniors

L’utilisation du vélo impacte positivement sur la santé des personnes âgées. Selon les statistiques récentes, les seniors Français sachant faire du vélo déclarent utiliser leurs bécanes au moins deux fois en une semaine. Avec cette fréquence d’utilisation, ils peuvent tout de même bénéficier des bienfaits physiques du cyclisme.

Renforce les appareils locomoteurs

Pédaler votre vélo mobilise un peu moins les muscles de vos cuisses et de vos mollets contrairement lorsque vous faites du jogging. De ce fait, vos appareils locomoteurs sont plus soulagés. Le vélo convient, alors, aux personnes du troisième âge atteintes d’arthrose parce que son pilotage permet de limiter l’usure des tissus au niveau des cartilages. La pratique du vélo améliore aussi la santé des femmes en ménopause en renforçant leurs tissus osseux et en réduisant, par conséquent, les risques d’ostéoporose.

Apporte le bien-être physique, psychologique et anatomique

En tant qu’activité physique, il élimine les matières grasses du corps et aide, donc, les seniors en surpoids à se débarrasser de leurs graisses. Côté psychologique, s’amuser à vélo apporte un effet de bien-être. Quant aux bienfaits sur l’anatomie, les efforts fournis pendant la conduite d’une bicyclette favorisent une meilleure circulation de l’oxygène dans le sang. Ils privilégient également un meilleur déplacement du sang vers les organes et les muscles. Bref, la pratique du vélo renforce la santé des personnes âgées et leur offre un bon sommeil.

Déplacements des personnes du troisième âge : les facteurs des accidents de vélo

Le vélo et le déplacement des personnes du troisième âge semblent être une combinaison non- évidente. Cette phase de la vie, les compétences physiques et mentales deviennent moins favorables à cette activité. Toutefois, les personnes âgées utilisant le vélo pour se déplacer sont nombreuses. Ils rencontrent souvent des accidents pour des raisons physiques, mais aussi par négligence et inattention.

Les déplacements nocturnes

Les accidents de vélo chez les seniors sont liés aux déplacements nocturnes. Leurs vélos manquent souvent de visibilité et les automobilistes ont du mal à les repérer. Afin d’éviter ce problème, les personnes du troisième âge peuvent poser ou porter des accessoires fluorescents ou réfléchissants. Par exemple, ils peuvent poser sur le cadre de leur vélo les stickers 3M Scotchlite disponible en 4 couleurs : bleue, blanc, jaune et rouge. Le port de ceinture réfléchissante augmente également la visibilité des cyclistes seniors lors de leurs déplacements nocturnes. Cet accessoire à scratch reste utilisable dans la pratique des autres sports comme le jogging, le roller ; la marche à pied, etc. Le brassard réfléchissant et le dossard LED de signalisation triangulaire peuvent compléter la ceinture pour accentuer davantage la visibilité sur route. Par ailleurs, les seniors se doivent de renforcer les éclairages de leur vélo afin de pouvoir rouler en toute sécurité pendant la nuit.

L’utilisation des VEA

Les accidents de vélo sont de plus en plus fréquents chez les personnes de troisième âge surtout chez les hommes atteignant les 65 ans. Ces derniers ont tendance à utiliser les VAE ou Vélos à Assistance Électrique en raison de la facilité des déplacements avec moins de transpiration. Les risques avec les VAE, c’est que les personnes du troisième âge surestiment leurs capacités physiques lorsqu’ils roulent ou s’entraînent alors que l’assistance électrique fait tout. Ainsi, le pilote âgé peut manquer de contrôle quand le vélo prend une allure importante.

La conduite sans casque

Les risques d’accidents au vélo reposent également sur le port de casque. 6 cyclistes du troisième âge sur 7 sont victimes d’accident parce qu’ils ont oublié de porter un casque. En effet, le casque forme un accessoire indispensable qui réduit de 80 % de traumatisme crânien lors d’une chute à bicyclette. Pour mieux vous protéger, vous pouvez utiliser le casque airbag pour cycliste Hövding 2.0, une nouvelle génération d’accessoire. Le casque Hövding 2.0 se déclenche automatiquement en 10 centièmes de seconde et absorbe efficacement les ondes de choc. Il se porte facilement autour de votre cou, fait preuve de résistance et légèreté avec son poids de 800 g.

Les bonnes pratiques pour un déplacement à vélo plus serein des personnes âgées

Le déplacement à vélo des personnes du troisième âge devient plus sécurisé en adoptant des mesures de sécurité, en prenant des précautions et surtout en faisant preuve de prudence.

Adopter les bons gestes et les bonnes attitudes

Ensuite, adopter les bons gestes lorsque vous monter sur votre vélo rend vos déplacements plus agréables. Par exemple, il faut réaliser un pédalage correct. Pour ce faire, différenciez les différentes étapes (poussé, transition basse, traction) et mettez-y l’énergie adéquate. Le style de conduite doit aussi être bien soigné. Il est recommandé aux seniors d’adopter un style doux et un peu rythmé afin de favoriser votre endurance et d’éviter l’épuisement de certains muscles. Par ailleurs, la bonne position d’assise est très importante pour une commodité de conduite. La posture à la manière d’une danseuse avec les mains qui s’appuie sur le guidon est la meilleure position.

Se déplacer pendant la journée

Enfin, privilégiez les déplacements à vélo pendant la journée. En effet, les balades nocturnes exposent les personnes du troisième au danger. Les obscurités perturbent vos visions et surtout votre équilibre. De ce fait, vous aurez du mal à estimer vos distances d’approche avec les usagers de la route. De plus, probablement, pressez de rentrer alors que la circulation est bouchée, vous êtes tentés de slalomer entre les voitures.

Bien choisir son modèle de vélo

Tout d’abord, il faut choisir un modèle de vélo qui convient à votre condition physique et qui ne permet pas un déplacement trop rapide. Par exemple, optez pour un vélo classique qui peut rouler à une vitesse normale. Lorsque vous achetez un VEA, choisissez, le modèle dont la vitesse ne va pas au-delà de 25 km/h, le moteur propulse une puissance en dessous de 250 watts et l’assistance électrique ne fonctionne qu’en pédalant.

Utiliser un vélo tricycle

Étant donné que les VAE, les VTT, les VTC, les vélos à course et de ville nécessitent plus de capacités physiques, qualité qui perd lorsqu’on atteint les 65 ans et plus, il est préférable d’utiliser un vélo tricycle. Il s’agit d’un modèle plus sécurisant qui comporte trois roues dont une à l’avant et deux à l’arrière. Le vélo tricycle conserve les bienfaits précités et supprime les problèmes d’équilibre. Il réduit, d’ailleurs, les risques de chute. Vous pouvez vous procurer du tricycle Arcade Trokolo pour vous déplacer en toute sécurité. Ce tricycle est à la fois robuste, léger et très pratique pour effectuer des courses tout en emmenant votre petit animal de compagnie. Il dispose d’une selle douce et commode, d’un panier installé à l’arrière, des freins V-brake, etc.