Livraison OFFERTE dès 65€ d'achat

Besoin d'un conseil ?

Du lundi au vendredi : 9h à 12h - 14h à 18h

Nouveautés Prix dégressifs Promotions Chèques cadeaux Espace pro

Découvrez notre sélection de vélo pour toute la famille : 

L'apprentissage du vélo doit se faire dès le plus jeune âge. Nous vous proposons dans cette catégorie vélo de route toute une sélection de vélos destinés aux enfants mais aussi pour les cyclistes adultes.

Les draisiennes sont particulièrement ludiques pour les enfants et permettent d'appréhender la pratique du vélo dès le plus jeune âge. Ces petits vélos sans pédales permettent à l'enfant de découvrir les joies du vélo sans risque. Découvrez notre collection de draisienne qui raviront les petits garçons comme les petites filles. Vous pourrez la choisir en bois ou en acier et dans la couleur de votre choix.

Egalement disponible : des vélos du type tricycle couché, vélo vintage, monocycletandem et mini tandem ainsi que des minis vélos

Que vous soyez fan de vélos urbains rétro ou VAE, nous avons sélectionné différents modèles de vélos à assistance électrique. De quoi affronter les côtes les plus ardue et sans crainte d'arriver au travail sous le signe de la sueur.


Que faire lors d’une semaine de vacances à Minorque ?

Les îles Baléares sont un endroit idéal pour des vacances méditerranéennes, adaptées à tout type de voyageur. Cependant, il peut être difficile de trouver une seule île à visiter. C’est exactement pourquoi vous devez savoir certaines des meilleures choses à faire à Minorque, car c’est l’une de mes îles Baléares préférées des amateurs de road trip. Minorque est l’une des îles Baléares notoires d’Espagne, une destination estivale de loisirs rare qui est difficile à trouver en Europe aujourd’hui. Calme, authentique et beau, avec sa vieille ville délabrée et ses plages de sable blanc étincelantes, loin des foules de bateaux qui inondent le reste de la Méditerranée pendant les mois les plus chauds. Passer une semaine à explorer l’Île vous oblige à envisager de revenir pour le reste de l’été, car elle a tout le charme d’un paradis méditerranéen. Des rues historiques de Ciutadella aux eaux turquoise de Cala Mitjana, le centre vert des îles de la réserve naturelle d’Es Grau, aux fruits de mer exceptionnels et abondants, Minorque est l’endroit idéal pour passer vos vacances d’été au-delà de vos attentes. Mais est-ce qu’une semaine de vacances peut suffire pour vivre une merveilleuse vacance à Minorque ? Oui, cela est tout à fait possible. Pour ne rien rater, vous avez juste besoin d’un bon guide tel que cet article. Ceci est une guide des meilleures choses à faire à Minorque, des plages étincelantes à la bonne nourriture, des aventures actives aux promenades inoubliables à travers les villes rustiques.

Que faire lors d’une semaine de vacances à Minorque ?

Profitez des plages paradisiaques de Minorque

Minorque est une destination idéale pour ceux qui veulent absorber toute la vitamine D qui, pour être honnête, appartient à tout le monde. En effet, Minorque compte 99 plages. Vous disposez ainsi de nombreuses plages célèbres parmi lesquelles choisir tel que Cala Galdana, Cala Macarelleta, Cala Pregonda… Sable large et brillant, eau turquoise et les pins environnants donnent l’impression que si vous êtes dans un endroit plus exotique, comme la Nouvelle-Calédonie ou les Caraïbes, vous vous trouvez dans un endroit plus éloigné des sentiers battus. Autrement dit, il y a peu de touristes et vous pourriez apprécier la plage dans votre propre coin pour toute une journée.

Que faire lors d’une semaine de vacances à Minorque ?

Bien que la plupart des plages, surtout en basse saison, soient beaucoup plus calmes que leurs concurrentes du continent, au plus fort de l’été, vous devrez vous rendre à la plage plus tôt. C’est l’unique moins pour vous assurer un bon emplacement sur la plage. Il est également conseillé de préparer un pique-nique sur la plage, beaucoup d’eau et de la crème solaire avant de partir, car la plupart des plages de Minorque sont loin des magasins de proximité.

Pratiquez des activités des plages de Minorque

Explorez la plage en voile

Découvrez les meilleures plages et criques cachées de Minorque, accessibles uniquement par la mer lors de ce voyage en voilier à travers les baies et les plages. Des plages les plus célèbres de Macarelletaaux baies plus calmes et plus isolées où personne ne se trouve. C’est certainement le meilleur moyen d’explorer les falaises blanches et les incroyables eaux bleues de la magnifique côte de Minorque.

Visitez CALA GALDANA

Lors de vos séjours à Minorque, n’oubliez pas de visiter CALA GALDANA. Cette plage est idéale si vous voulez juste vous accroupir sur une serviette de plage et entendre les vagues clapoter sur la plage sans avoir à vous soucier de vous y rendre. Cette visite de Cala Galdana aura de quoi à vous emporter loin du stress et rajeunir votre esprit.

Faites du kayak sur le long de la côte sud-ouest de Minorque

Avec 216 km de littoral méditerranéen étincelant, Minorque est un endroit idéal pour profiter d’une journée mémorable en tant que pagayeur. En fait, faire du kayak dans les eaux turquoise le long de la côte sud-ouest de Minorque peut être l’une de vos expériences préférées sur l’île. Comme c’est tentant !

Cette visite guidée commence sur le bord de Cala Galdana, se dirige vers le sud-est et s’arrête en cours de route à divers points d’intérêt, notamment les tristement célèbres Cuevas del Drach, du nom du grondement des vagues s’écrasant profondément contre les parois de la grotte. C’est sombre et à l’étroit, mais ça vaut la claustrophobie.

La visite comprend également la plongée avec tuba dans une magnifique baie, où vous pourrez admirer le monde sous-marin et les eaux méditerranéennes ridiculement claires. Bien que des contenants étanches soient disponibles, il est conseillé d’apporter un sac étanche avec vous pour tout appareil électronique. N’oubliez pas d’apporter votre crème solaire et vos lunettes de soleil pour une protection efficace contre les rayons UV.

Profitez du snorkelling en scooter de mer

Si une balade en kayak ne vous tente pas, ce n’est pas un motif pour ne pas faire des tours de mers. A la place d’une journée de kayak, préférez une journée de snorkelling en scooters des mers ! Pour ceux qui n’avaient aucune idée de ce qu’était un « scooter des mers » avant de lire cette ligne, il s’agit en gros d’une hélice sous-marine motorisée à laquelle on s’accroche, ce qui vous évite tout le travail des jambes. Vous profiterez du meilleur de ces eaux cristallines sans vous sentir épuisé pendant 10 minutes.

Découvrez les lieux cachés en jet ski

Parfois, vous voulez juste un peu d’adrénaline mélangée à vos visites et un tel souhait ne se refuse pas dans une île Paradisiaque telle que Minorque. Frappez les vagues lors de cette excursion en jet ski et explorez les plages cachées du sud de Minorque. Le tout avec un peu d’adrénaline et d’aventure mélangées !

Baladez-vous dans les rues de la vielles ville de Ciutadella

L’une des meilleures choses à faire lors des vacances à Minorque est d’explorer la vieille ville de Ciutadella. Dirigée par les Maures, les Byzantins, les Britanniques et les Espagnols, la superbe architecture en calcaire de la ville avec ses palais, cathédrales, arches et petites places a été façonnée par le passé de la ville.

C’est la ville parfaite pour se perdre. Sans guide, vous pourriez passer des heures à errer dans les rues colorées de la Plaça la Catedral et tomber sur le petit restaurant le plus mignon en dessous des TresSants, qui propose des salades fraîches et des jus de fruits. Une évasion parfaite du soleil de midi !

Que faire lors d’une semaine de vacances à Minorque ?

Lors de vos promenades, il est recommandé de visiter :

Plaça Nova

Plaça Nova est une charmante petite place au nord de la ville. C’est un endroit où aller si vous voulez être entouré de cafés branchés, de bars à tapas et de boutiques.

Cathédrale de Santa Maria de Ciutadella

La cathédrale de Santa Maria de Ciutadella, achevée en 1382, a un passé mouvementé et a été plusieurs fois détruite et reconstruite. Elle est entrée dans son style néoclassique actuel après sa reconstruction au début du XIXe siècle et mérite vraiment une visite.

Rues colorées de la Carrer de Sant Cristofol

Les rues de la vieille ville de Ciutadella, en particulier les rues colorées de la Carrer de Sant Cristofol, valent vraiment le détour, surtout en fin d’après-midi.

Plaça des Born

En bordure de la vieille ville se trouve la place principale de Ciutadella, Plaça Des Born. Elle est parfaitement encadrée par le néoclassique Palau Torre Saura et la mairie. Assurez-vous de regarder l’obélisque au milieu de la place, qui est commémoré par ceux qui ont été perdus dans la lutte contre les Turcs en 1558. Les meilleures vues sur le port peuvent être vues au 14e siècle à Bastió d’Es Governador, une forteresse défensive encore debout.

Zone portuaire

Aimez-vous les fruits de mer ? Dirigez-vous vers la zone portuaire et régalez-vous de délices méditerranéens. Ici, les élégants bâtiments Art nouveau surplombent le port, et dès que vous avez apprécié votre repas, montez les escaliers blancs jusqu’aux différentes vues sur le port. Vous pouvez également prendre un ferry pour Majorque à partir d’ici.

Ses Voltes

Vos vacances à Minorque ne sont pas des vacances si vous n’emmenez pas des souvenirs chez vous. C’est pourquoi vous devez passer par Ses Voltes. Ses Voltes étaient autrefois des arcades menant à Plaça la Catedral, mais elles ont été transformées en un charmant marché vendant une gamme de souvenirs locaux.

Optez pour des visites guidées de la Ciutadella

Pour connaître une ville et sa culture, la meilleure façon d’y parvenir est de goûter à sa cuisine et cela n’a jamais été aussi vrai qu’à Ciutadella. L’Espagne est connue pour sa délicieuse scène culinaire, mais il peut parfois être difficile de savoir par où commencer, surtout si vous voulez goûter vous-même la cuisine traditionnelle de la région dans laquelle vous vivez. Effectuez des visites à pieds et prenez des cours de cuisines avec un cuisinier local pour ne rien laisser vous échapper.

Avec un Minorquin local, cette visite gastronomique et ce cours de cuisine vous emmènent à travers les rues cachées de Ciutadella jusqu’à un marché local où vous trouverez les produits les plus frais. Et enfin, à la maison de votre guide, vous apprendrez à cuisiner des plats traditionnels de Minorque sous son œil vigilant. Que pourriez-vous vouloir de plus ?

Admirez le coucher de soleil à COVA DEN X’OROI

Cela aurait pu être tiré directement d’un film de Bond. Construit dans les grottes de la station balnéaire de la côte sud de Cala en Porte, Cova den X'Oroi est l’un des endroits les plus incroyables pour le coucher du soleil que vous pouvez visiter à Minorque.

Alors que le soleil se couche sur les falaises, les parois des falaises environnantes brillent et les verres de champagne scintillent d’une lumière dorée lorsqu’ils tintent. De ce point de vue magique, vous pourrez admirer le coucher de soleil le plus brillant et contempler la beauté et la simplicité de la nature. Vous pouvez également profiter des boissons en même temps. Une Pomada, un gin local mélangé à de la limonade trouble, fera parfaitement l’affaire.

Savourez de la nourriture et dégustez du vin local à la bodega binifadet

Vous pourriez faire pire que de passer un après-midi et une soirée à déguster des vins et des fromages locaux dans le principal vignoble de Minorque, Bodega Binifadet. Situé au milieu des vignes, la cave rustique et le restaurant propose des vins accompagnés de tapas locales, notamment la spécialité de Binafadet, le fromage de chèvre mariné au vin rouge. C’est probablement l’un des meilleurs fromages au monde. Si vous le souhaitez, vous pouvez réserver une visite guidée du vignoble qui vous fera découvrir les méthodes de production durable utilisées par la cave.

Sautez à bord d’une croisière au port de MAHÓN à Minorque

Minorque a une histoire surprenante, avec Mahón et son port stratégiquement important pendant la domination britannique aux XVIIIe et XIXe siècles.Au départ de Moll de Ponent dans la zone portuaire principale de Mahón, Mahón Port Cruise offre un excellent aperçu du port, de son importance historique, ainsi que des châteaux, des criques, des villas et des ports.

Que faire lors d’une semaine de vacances à Minorque ?

Il est recommandé de vous asseoir au sommet du bateau où vous pourrez profiter de la lumière du soleil et de la meilleure vue. Vous aurez également l’occasion d’explorer sous l’eau sur un catamaran à fond de verre qui vous donnera un aperçu du monde sous-marin de la côte minorquine.

Découvrez l’histoire tragique de l’Île de quarantaine, LAZARETO DE MAHON

Juste à proximité de la ville de Mahon se trouve Quarantine Islandou el Llatzaret, un sanatorium construit au XVIIIe siècle où les patients pouvaient être mis en quarantaine lors d’une épidémie constante de peste bubonique.

L’île est entourée de murs épais qui empêchaient les patients de s’échapper, tandis que les vestiges des cellules de prison où les patients étaient hébergés et soignés existent toujours. Faites une visite guidée et écoutez des histoires complexes et quelque peu bizarres sur les conditions auxquelles d’anciens patients ont été exposés. Les jardins sont magnifiquement préservés et même si l’île n’est peut-être pas la tasse de thé de tout le monde, une visite ici vous aidera à comprendre l’histoire variée de Minorque.

Profitez de la randonnée à pied ou à vélo dans le Parc National ES GRAU

Être une réserve de biosphère de l’UNESCO est un gros problème et Minorque en fait partie. Heureusement, cela signifie que l’environnement prime sur le développement socio-économique, ce qui a conduit à la préservation de nombreuses zones de l’île, dont la réserve naturelle de s’Albufera des Grau.

Située à proximité du village d’Es Grau au nord-est de l’île et sur une superficie de plus de 5 000 hectares de terres, d’eau et d’îles, la réserve naturelle abrite une grande variété de flore et de faune de l’île et constitue un endroit idéal pour sortir.

Si vous aimez les activités naturelles, vous pouvez vous promener à pied ou à vélo sur les nombreux sentiers du parc ou explorer le parc avec une visite guidée organisée. Pour les randonneurs passionnés, l’île est entourée du célèbre Cami de Cavalls, long de 180 km et pas pour les âmes sensibles.

Goûtez au délicieux Queso de Mahon à Subaida

Le fromage attire-t-il votre attention ? Si oui, Sachez que Minorque est célèbre pour son fromage. L’histoire de la fabrication du fromage remonte à plus de 1000 ans. Subaida est peut-être le meilleur de l’île. C’est une entreprise familiale et elle est aujourd’hui l’un des plus grands producteurs à petite échelle de Queso de Mahon à Minorque.

Subaida produit du fromage artisanal Mahón-Menorca DOP selon des méthodes naturelles et biologiques et se décline en quatre types :

  • Tiero, un fromage à pâte molle affiné pendant cinq semaines ;
  • un semi-curado, légèrement plus dur et affiné pendant trois mois ;
  • un curado, encore plus ferme et affiné pendant six mois ;
  • añejo, un fromage à pâte dure semblable au parmesan, qui est une cave de 18 mois.

Profitez des vues panoramiques à 360 ° depuis Monte Toro

Les maisons blanchies à la chaux et les rues pavées de BinibecaVell, tout droit sorties de l’île de Santorin, glace à la main et appareil photo prêt, sont un rêve pour se promener. Le village peut sembler vieux, mais Binibeca a été construit dans les années 1970 par l’architecte espagnol Antonio SintesMercadal dans le but de recréer un village de pêcheurs traditionnel. Il a définitivement réussi.

Visitez Binibeca, prenez une glace à La GolosaGelataria et promenez-vous dans les rues pittoresques. Vous ne serez pas déçu de ce qui vous y attend.

À 354 m d’altitude, El Toro est le point culminant de Minorque. Les vues panoramiques depuis le sommet sont à couper le souffle et en valent la peine. Vous pourrez également voir à quel point le paysage de l’île est diversifié.

Au sommet se trouvent une église du XIIIe siècle et une statue de Jésus et un café où vous pourrez déguster une glace/une bière. Il existe plusieurs façons d’atteindre le sommet. Il faut environ deux heures pour atteindre le sommet depuis Es Mercadal, mais peut être fatiguant si vous faites de la randonnée par temps chaud. Vous pouvez également faire du vélo de plus en plus populaire ou vous prélasser et conduire.

Chacune est une sensation gustative et peut être essayée lors d’une visite guidée du site que nous vous recommandons vivement. Des visites guidées sont proposées du lundi au vendredi de 8 h à 15 h et le samedi de 9 h à 14 h.

Passez des séjours agréables chez INSOTEL

Vous vous demandez où vous loger à Minorque ? Vous disposez de nombreuses options. En revanche, si vous voulez bénéficier du confort dans un cadre agréable, choisissez INSOTEL. Cet hôtel qualifié de cinq étoiles se trouve à 300 m de la belle plage de Punta Prima, à 4 km du village de San Luis, 10 km de l’aéroport de Mahon et a 25 km du golf 18 trous de Son Parc. Il est impossible de s’ennuyer, car INSOTEL propose à ses clients de nombreuses activités et sports tels que le volley-ball, le fitness, le tennis et le water-polo. Si vous y séjournez en famille, vos enfants pourront intégrer le club pour enfants. Ils seront ravis de passer des moments divertissants avec une équipe d’animation géniale dans un espace clos bien sécurisé. L’hôtel comporte 3 piscines extérieures, une piscine semi-olympique et une vaste piscine pour adulte et enfants. La piscine du haut est plus calme côté « adulte » si vous souhaitez plus de tranquillité. Quant à la piscine du bas, elle est plutôt réservée aux moins âgés.

Que faire lors d’une semaine de vacances à Minorque ?

INSOTEL met à votre disposition 4 restaurants dont l’un est un super restaurant buffetoù il y en a pour tous les goûts. Vous pourrez y déguster tous les meilleurs plats de la cuisine minorquine, y compris les plats traditionnels de la région. Celui-ci est très bien géré par un excellent personnel qui ne cherche qu’à vous satisfaire. Tout le personnel qui est à votre service est à la fois serviable et très sympathique. Si l’extérieur est votre endroit préféré, il peut vous trouver une table à l’extérieur. Pour le soir, profitez d’un charmant diner au restaurant de la piscine en haut.Il y a tellement de plats à choisir et vous aurez même droit à de nombreuses options dont le restaurant italien inclus dans vos vacances. Il vous suffit juste de réserver une table quelques jours à l’avance.

Les chambres sont spacieuses, bien équipées et propres, tout comme le complexe. Elles ont été aménagées de manière à ce que vous puissiez être à l’aise. Si vous voulez vous connecter au monde de l’extérieur, vous disposez d’un wifi gratuit qui semble très adéquat tant que vous êtes dans la bonne zone de réception. La plage est magnifique et à seulement dix minutes à pied, la plage de Punta prima où vous pouvez trouver des vacanciers. Des vélos gratuits sont également à votre disposition. Ils sont bons, mais il est conseillé de vérifier la hauteur de votre siège, la pression des pneus et l’ajustement de votre casque. Profitez d’une randonnée à vélo à Binibeca ou d’une belle promenade le long de la plage. Si vous avez aussi besoin d’une voiture ou d’un scooter, le service de location de voiture et scooter d’INSOTEL a tout ce qu’il vous faut.



L'avenir du vélo et des usines Asiatiques face à l'après crise COVID-19

Les Français sont accros au vélo, et cela date de plusieurs années. Selon une étude effectuée par l’Union sport & cycle, deux Français sur cinq pratiquent quotidiennement du vélo. Il s’agit avant tout d’une question de santé. En effet, on ne peut pas ignorer les nombreux bienfaits du vélo sur notre santé. Savez-vous que la pratique d’une activité physique régulière permet de renforcer le système immunitaire ? A cela, s’ajoute une meilleure espérance de vie. En outre, nous savons tous que le vélo est le moyen de transport le plus écologique. Sans parler du gain du temps important qu’on peut réaliser, surtout dans les grandes agglomérations comme Paris. Désormais, le vélo est devenu le moyen de transport privilégié des Français.

Depuis 2020, on a constaté une hausse considérable de la pratique du vélo en France ainsi que dans le reste du monde. Le coronavirus est pointé du doigt comme étant à l’origine de cette machination. En effet, on assimile le vélo à un geste barrière. C’est le moyen de déplacement le plus sûr en ce temps de crise. Si les amateurs de vélo se réjouissent de la situation, les industries se trouvent par contre dans une situation plus que délicate, à cause de la pénurie des stocks. Devant cette situation assez embarrassante, on a des craintes sur l’avenir du vélo. Comme la crise est encore loin de se terminer, les usines asiatiques, principaux fournisseurs de vélo dans le monde ne sont pas au bout de leurs peines. Serait-ce une opportunité pour les produits français de prendre leurs couleurs ?

Marché du vélo en plein essor depuis 2020

La vente de vélo a connu un record jamais atteint auparavant durant cette période de crise. En effet, selon les chiffres avancés par l’Union sport et cycle, le chiffre d’affaires du secteur a dépassé les 3 milliards d’euros. Ce qui correspond à une évolution de 25 % en seulement une année. A cause de la pandémie covid-19, les gens préfèrent utiliser le vélo que ce soit pour leurs déplacements quotidiens ou dans le cadre des autres activités en plein air. Les transports en commun sont de plus en plus désertés afin de prévenir une éventuelle contamination. Il s’agit en même temps d’une opportunité pour les non-sportifs de changer leurs habitudes et de profiter des nombreux bienfaits du vélo.

Vente de velo - Funecobikes

Cette révolution de la bicyclette ne concerne pas uniquement la France, mais la tendance s’étend également à l’échelle planétaire. C’est le cas notamment de la Belgique où de nombreux citoyens ont décidé de se mettre à 2 roues. Certains magasins ont par exemple enregistrés une hausse de plus de 300 % sur la vente de vélos. La demande est tellement importante que la pénurie s’est généralisée dans tous les magasins y compris les grandes surfaces. Dès le lendemain du déconfinement, les vélos ont disparus de la circulation. Les revendeurs de vélos d’occasion ne sont pas non plus épargnés par la situation. En effet, les gens sont obligés de se rabattre sur les vieux vélos, suite à la pénurie auprès des rayons « cycles » des grands distributeurs.

Les usines chinoises profitent de la pandémie

La Chine est actuellement la première exportatrice mondiale de vélo. Si la vente a explosé en France ainsi que dans de nombreux autres pays du monde, c’est la Chine qui en profite le plus. Afin de faire face à la forte demande provenant essentiellement des pays de l’Europe, une usine chinoise doit produire environ 4 000 vélos quotidiennement. Ainsi, depuis le mois de février de l’année dernière, la production de la Chine en matière de vélo a plus que doublé. Comme toujours, la Chine ne rate jamais une opportunité. Ainsi, face à la hausse impressionnante de la demande, près de 50 000 nouvelles usines ont été créées en l’espace de trois mois. Pour le cas particulier de la France, on a constaté que l’exportation vers la France est six fois supérieure qu’auparavant.

Usine chinoise velo - Funecobikes

La vente de vélo a également connu un boom dans les autres pays comme les Etats-Unis, l’Espagne ou encore l’Italie. La Chine a par exemple exporté près de 35 000 vélos aux Etats-Unis en seulement 3 mois contre 30 000 vélos pour l’Europe. Par rapport aux années antérieures, ces chiffres ont quasiment doublé, voire triplé. Pour l’Espagne, les chiffres sont encore plus hallucinants avec une vente multipliée par 22.

Coup de pouce vélo : quels impacts sur les fournisseurs ?

Le vélo demeure la meilleure alternative pour ralentir la propagation du covid-19. Ainsi, l’état a mis en place le coup de pouce vélo afin d’encourager les Français à pratiquer la bicyclette. Ce dispositif permet de couvrir une partie des réparations de votre vélo. L’aide se présente comme une prime ou ristourne de 50 € à qui sera déduite de votre facture finale. Cette mesure gouvernementale n’a pas manqué de réjouir les amateurs de vélo qui ont pu redonner une seconde vie à leurs vieux vélos. Il s’agit d’une occasion à saisir pour ceux qui veulent renouveler leurs matériels. Grâce à « coup de pouce vélo», près de 700000 vélos ont fait l’objet de réparation ou de restauration. Les commerçants ont également pu profiter de la situation, car ils ont vu leurs chiffres d’affaires monter en flèche comme jamais auparavant. Notons que chiffre d’affaires en matière de pièces et accessoires a connu une hausse notable de 20 % en une année. Ce qui équivaut à plus de 1 milliard d’euros.

Du côté des fournisseurs, tout se complique, car ils ont dû faire face à une hausse vertigineuse des demandes. Comme tout le monde veut faire réparer leurs vélos, les pièces ont connu une rupture. Notons que de nombreuses usines asiatiques ont été contraintes d’arrêter leurs productions durant le confinement. Ainsi, ils ne peuvent plus suivre les demandes émanant des pays européens comme la France et la Belgique ainsi que des autres pays comme l’Amérique du Nord et le Japon.

Comme la plupart des pièces détachées proviennent tous de l’Asie, les distributeurs ont rencontré de sérieuses difficultés à honorer leurs commandes. Le surplus de demande a provoqué un véritable goulot d’étranglement. Si la durée de livraison des pièces détachées en provenance de l’Asie prend 4 à 6 mois en temps normal, elle est passée à 8 ou 9 mois. Ce qui est une vraie catastrophe. N’oublions pas de préciser que l’aménagement par les collectivités territoriales des pistes cyclables n’a fait qu’encourager encore davantage la demande qui est déjà hors de contrôle.

Impact de la pandémie covid-19 sur l’industrie du cycle

La pandémie n’a pas épargné l’industrie du cycle. Les usines asiatiques figurent parmi les plus touchées, car elles n’ont pu utiliser que 20 % de leurs capacités maximales durant les quarantaines. Ainsi, les fabricants qui se fournissent exclusivement auprès des Asiatiques ont des sérieuses difficultés à faire face à la demande en constante augmentation.

Impact du covid sur le vélo - Funecobikes

 Ralentissement significatif de l’activité en Asie  

Notons que la majorité des ouvriers en Chine proviennent des provinces. Ainsi, suite à la décision du gouvernement d’interdire les voyages inter-provinces, la plupart des travailleurs n’ont pas pu se déplacer. Avec seulement 20 % du personnel, les usines asiatiques n’ont pas pu assurer le fonctionnement normal des activités. Ce qui eut un impact significatif sur la production manufacturière. Selon la chambre de commerce américaine qui se trouve à Shangai, 78 % des entreprises américaines se situant dans la partie est de la Chine, manquent de personnel. Ce qui a fortement sanctionné l’activité. Même si le problème a été résolu, on enregistre un retard très important au niveau de l’approvisionnement des producteurs en dehors de la Chine. C’est le cas notamment du Vietnam, Taiwan ou Cambodge ainsi que les acteurs en Europe qui dépendent de l’importation asiatique.

Etranglement des fabricants occidentaux

Le confinement a été une décision difficile, mais nécessaire afin de limiter la propagation du virus. Ce qui n’est pas sans conséquence pour les vélocistes. En effet, si le printemps est une période propice aux pratiques sportives, le confinement a apporté un coup de massue au commerce des cycles. Même avant le confinement, les magasins étaient déjà désertés, à cause de la crainte du coronavirus.

Après le premier confinement, les fabricants de vélos en France ont connu de sérieuses difficultés à répondre au surplus de demande sur le marché. Ce qui fut aggravé par l’incapacité des producteurs asiatiques à honorer à temps les commandes. En effet, compte tenu des mesures de quarantaine en Chine, l’importation a connu une baisse significative. Tous les enseignes qui dépendent particulièrement de ces importations ont ainsi des problèmes d’approvisionnement.

Difficulté dans la production des pièces détachées

Suite au prolongement jusqu’en mars 2021 du dispositif coup de pouce vélo, les fabricants se trouvent dans une situation difficile. En effet, la demande risque encore d’augmenter, alors que les commandes antérieures ne sont pas encore honorées suite au retard d’approvisionnement. Notons que le premier confinement dans les pays asiatiques a provoqué un retard important dans la fabrication des matériaux, des pièces, des cadres ainsi que des différents composants.

Reparation de velo

Désormais, les industries n’arrivent plus à suivre la révolution de la bicyclette. Bien que l’assemblage des vélos s’effectue pour la plupart en Europe ou en France, la majorité des accessoires et composants sont importés d’Asie. Ainsi, une grande pénurie de vélo a été constatée depuis la mi-juin 2020. Avec une hausse de l’ordre de 350 % des achats en ligne, la pénurie est imminente. Même le géant Décathlon n’a pas pu suivre la course. La mise en place par le gouvernement du coup de pouce vélo n’a fait qu’étrangler encore davantage les fabricants ainsi que les distributeurs de vélos.

Retard important de livraison

A part les problèmes de production, on constate également des contraintes importantes en matière de logistique. En effet, le redémarrage de l’activité se heurte à plusieurs difficultés qui ne se résolvent pas du jour au lendemain. Cela s’explique surtout par la hausse démesurée de la demande. Ce qui met les fabricants ainsi que les distributeurs dans une situation critique. La livraison varie généralement entre 312 semaines. Pour les pièces les plus courantes, elle s’étend de plusieurs mois jusqu’à une année. Les fabricants de vélo affirment qu’il est devenu très difficile aujourd’hui de tous les composants nécessaires à l’assemblage des vélos comme les suspensions, les selles, les pneus ainsi que les transmissions. Même les grandes marques de vélo comme Fox, Sram ou Schwalbe ne peuvent effectuer les livraisons qu’après 918 mois, alors qu’en temps normal, tout s’effectue en l’espace de trois mois au plus tard. Tout cela s’explique par les problèmes d’approvisionnement.

Un autre problème qui ne peut pas être ignoré concerne le problème de transport. En effet, on remarque ces derniers temps une saturation importante au niveau des ports. Le délai d’acheminement des marchandises à partir des pays asiatiques vers les autres continents prend un temps inimaginable. Si les bateaux se trouvent bloqués, plusieurs semaines, au niveau des ports, c’est surtout à cause de la flambée des frets maritimes qui ont pratiquement triplés. Sans parler du taux de change qui est fortement défavorable pour les marchés de l’occident comme la France. Ce qui a un impact significatif sur le prix de revient des vélos. Ce qui décourage énormément les fabricants ainsi que les distributeurs. Devant cette situation très inquiétante, on se demande sur l’avenir du vélo. On remarque que les mesures prises par le gouvernement sont loin de résoudre le problème actuel.

Des séquelles importantes pour les consommateurs

Devant la hausse significative de la demande et la baisse notable de l’offre en matière de vélo, on doit s’attendre prochainement et jusqu'à fin 2023 voir 2024 à une augmentation du prix. Sans parler des nombreuses contraintes financières, auxquelles doivent faire face les fabricants de vélo. Comme le prix de revient a énormément chuté à cause de la crise, les fabricants sont contraints de revoir leurs prix. Les consommateurs doivent ainsi s’y préparer dès maintenant. Vu la montée en flèche de la demande, l’augmentation du prix peut même se poursuivre pour les prochaines années.

Par ailleurs, il faut également s’armer de patience pour faire face au retard important de livraison. Dans tous les cas, le problème ne risque pas de s’améliorer pour cette année 2021, compte tenu de la complication de la lutte contre le coronavirus.

Made in France : une solution face à la pénurie des vélos

Devant la pénurie actuelle, les difficultés de production et surtout des contraintes en matière de fret, les magasins de cycle ainsi que les marques doivent trouver de meilleures alternatives. Comme le vélo demeure le moyen de déplacement le plus sûr dans le contexte actuel, il faut trouver des solutions durables qui vont profiter à la fois aux fabricants, aux magasins de vélo ainsi qu’aux consommateurs. Notons que la demande va encore s’intensifier pour les prochains mois et cela va se poursuivre dans les prochaines années. Devant l’incertitude en matière de livraison, il vaut mieux envisager une relocalisation des productions afin de ne pas se dépendre indéfiniment de l’importation asiatique. En privilégiant les circuits plus courts, tout le monde y gagnera. Les marques et les différents acteurs pourront désormais tirer leur épingle du jeu.

Velo Made in france - Funecobikes

Aujourd’hui, on constate que certaines marques décident de se focaliser davantage dans la fabrication locale. Avec le vélo made in France, on peut espérer un meilleur avenir pour le vélo. Leon Cycle prévoir par exemple de tripler ses ventes à l’échelle mondiale. Ainsi, la production va passer de 100 000 300 000 vélos. Pour MFC, qui fait partie des spécialistes en vélo en France, la production doit atteindre 700 000 vélos en 2024 contre 400 000 vélos en 2020.

Dès cette année, la marque Neomouv envisage déjà, 14 000 vélos contre 9 000 en 2020. Enfin, n’oublions pas de citer le retour en force de Mercier qui est une marque historique. Elle prévoit de mettre en place dans les Ardennes une usine pour une production à grande échelle. Son ambition est de créer une Bike Valley dans le même esprit de celle que l’on trouve à Portugal. En privilégiant les vélos made in France, on peut s’affranchir de l’importation asiatique et faire face à la hausse prévisible de la demande pour cette année 2021 ainsi que pour les années à venir. Si les fournisseurs ne cherchent pas les moyens de d’augmenter leurs capacités de production, la pénurie risque de perdurer.

Funecobikes : le spécialiste des vélos écologiques

Funecobikes se spécialise depuis 2001 dans la vente des vélos, accessoires et pièces détachées en ligne. Créée par Eric Guerquin, un passionné de vélo, Funecobikes propose régulièrement aux amateurs de vélo, des produits novateurs et écologiques conformes aux normes mondiales en matière de sécurité. C’est pour cette raison que l’enseigne ne cesse de s’imposer sur le marché. Elle est actuellement devenue une référence pour tous ceux qui recherchent des produits innovants, fiables et de haute qualité.

Les amateurs de deux-roues seront gâtés avec les nombreux produits éco responsable proposés par la société funecobikes.com. Vous y trouverez par exemple des vélos pour enfants, des vélos électriques, VTT, monocycles, voire même des tricycles. Que vous soyez sportif ou non, vous y trouverez certainement un modèle de vélo répondant exactement à vos besoins. Alors, si vous cherchez un vélo offrant un maximum de sécurité et respectant la nature, cette entreprise française demeure la meilleure option.

Des vélos, accessoires et pièces détachées pour toute la famille

En cette période de pandémie, le vélo demeure le moyen de transport le plus sûr pour toute la famille. Funecobikes.com, propose une large gamme de vélos que ce soit pour les déplacements urbains, pour randonnée ou pour les sportifs amateurs ou professionnels. Vous y trouverez par exemple des VTT, vélos de sport, vélos urbains ainsi que des vélos électriques. Ces derniers figurent actuellement parmi les modèles les plus sollicités, compte tenu de leurs hautes performances. Que vous soyez encore un novice en matière de vélo, un cyclotouriste ou un vélotafeur, vous trouverez toute une panoplie de vélo répondant parfaitement à votre exigence.

Accessoires pour vélo - Funecobikes

A part les vélos, on y trouve également différents équipements et accessoires que vous aurez besoin lors de vos déplacements. On peut citer notamment la remorque vélo, housse de protection, sacoche vélo pour le transport de vos bagages dans le cadre d’une randonnée ou voyage en famille. Vous avez également un porte vélo attelage, un vélo avec poussette si vous avez un bébé à transporter ainsi que différents accessoires indispensables pour un vélo de voyage. Avec tous ces équipements et accessoires de vélo, vous allez pouvoir vous déplacer en toute sérénité et dans le confort total.

Par ailleurs, n’oubliez pas non plus de trouver les accessoires indispensables pour garantir votre sécurité dans toutes les situations. Vous avez par exemple des klaxons, sirènes, antivols, protection anti-intempéries pour cyclistes, drapeau vélo, éclairages, clignotants, catadioptres, accessoires de sécurité et signalisation, rétroviseurs vélo ou encore des autocollants réfléchissants pour visibilité sur vélo. Soit, tout ce que vous avez besoin pour circuler en toute sécurité avec votre famille peu importe les conditions climatiques ou environnement.

Des matériels pour maintenance et réparation

Dans le cadre de vos différents déplacements, vous n’êtes jamais à l’abri des pannes. Ainsi, vous aurez besoin des matériels nécessaires pour faire les maintenances nécessaires. Les bricoleurs ne sont plus obligés dans un garage pour effectuer les réparations. Avec les meilleurs outils, vous pouvez vous en sortir sans problème. Parmi les pièces détachées disponibles, vous pouvez trouver des câbles et gaines, des selles, tiges, pédalier, cages à billes et roulements, potences ou patins de frein. Vous trouverez même des pièces pour la fabrication cadre vélo.
 

Reparation de velo

Désormais, le vélo sera un moyen de transport incontournable pour les prochaines années. Afin de réduire au maximum les risques de contamination en cette période de crise sanitaire, vous devez privilégier le vélo. En même temps, vous contribuez à la préservation de l’environnement tout en améliorant régulièrement votre santé.

Ainsi, n’hésitez pas de faire votre achat auprès de funecobikes.com pour trouver des vélos de grande qualité et robuste qui vous serviront pour les années à venir. N’oublions pas que le vélo fait partie des gestes barrières les plus efficaces.



Vélo avec son chien : quelques astuces pratiques pour le réussir

Vous aimez les chiens et vous adorez faire du vélo ? Pourquoi ne pas emmener votre animal de compagnie en balade tout en pratiquant ? Ce sport, qui permet à votre meilleur ami de profiter de tant d’avantages. En effet, il le divertit, il le garde actif, il fortifie ses muscles, etc. Il n’y a pas que cela, une balade à vélo, permet également au maitre du chien de trouver d’autres occupations tout à fait différentes de ce qu’il effectue durant le quotidien. Cependant, que ce soit en milieu urbain ou rural, se balader avec un animal de compagnie sur deux roues nécessite l'utilisation d'un équipement spécifique. Pour votre plaisir et celui du chien, vous pouvez, soit l’emmener dans une remorque, un panier à vélo, ou tout simplement le laisser courir à vos côtés.

Les raisons évidentes de faire du vélo avec son chien

Vous devez savoir qu’une balade à vélo est un meilleur moyen d’allier votre passion pour la bicyclette et votre amour pour le chien. Mis à part cela, vous aurez également l’occasion de nouer une toute nouvelle relation avec ce dernier : la complicité. Se promener avec son chien est un moyen efficace de briser les activités routinières, et de créer de nouveaux souvenirs en compagnie de votre meilleur ami. En outre, cela vous permet aussi de vous mettre au sport, ce qui peut être bénéfique, tant à votre chien qu’à vous. En effet, faire une balade avec son maitre, donne au chien l’occasion de renforcer son éducation et son taux d’obéissance. Cependant, si vous avez l’intention de réaliser cette nouvelle aventure avec votre animal de compagnie, sachez que vous devez vous adonner à quelques entraînements. Il faut également que vous disposiez des équipements nécessaires à la randonnée.

Dressage de base pour faire du vélo avec un chien

Il faut construire et apprendre lentement à votre compagnon le fait de se balader durant des heures. Les chiens doivent avoir une obéissance de base, comme suivre et ne pas les tenir en laisse lorsqu'ils marchent. La prochaine étape consiste à apprendre sérieusement à votre chien de rester à côté du vélo pour continuer à marcher, sans avoir à tourner dans tous les sens, à rester immobile et à sursauter sur les genoux. Vous pouvez commencer à vous entraîner tranquillement et passer à l'étape suivante. Vous avez aussi l’occasion d’adapter les 2 étapes avec votre chiot pour qu'il s'habitue au vélo.

En premier lieu, marchez entre le vélo et le chien et laissez-le marcher tranquillement. Ensuite, roulez quelques mètres, très lentement au début, si tout se passe bien, allez plus vite. Par conséquent, votre chien peut d'abord marcher lentement, puis commencer à courir. Vous pouvez également demander à d'autres personnes de vous accompagner sur le vélo pour vous aider. Le but n'est pas que le chien peut courir à toute vitesse, mais qu'il puisse trotter. Si votre chien a plus de 6 mois, vous pouvez trotter à côté du vélo. Vous pouvez le développer facilement avec le temps. La laisse ne doit pas être tendue, le but n'est pas de tirer votre chien vers l'avant ou de faire en sorte qu’il vous pousse. Il est nécessaire de garder votre chien en bonne santé. Par conséquent, vous pouvez commencer à courir pendant une demi-minute. Combiner le temps et la vitesse en fonction de la condition physique de votre chien.

Garder un œil sur le chien est particulièrement important. Si votre chien commence à haleter, si sa course est anormale ou si ses pattes ne sont pas soulevées comme elles l'ont fait, cela signifie que vous marchez depuis trop longtemps et que vous devez vous arrêter. C'est pourquoi il est également nécessaire d’examiner les coussinets des pieds de votre compagnon pour identifier d'éventuelles blessures après avoir fait du vélo. La plupart des chiens ne grandiront que 1,5 an plus tard. Chez les grandes races, cela peut prendre plus de temps. Avant cela, vous devez faire attention à ne pas exercer trop de pression sur les muscles et les os. Si votre chien est âgé de plus d’un an, vous pouvez vous entraîner lentement, par exemple, à faire du vélo pendant 10 minutes.

Les équipements et accessoires de vélo pour chien

Bien choisir ses équipements est l’un des critères que vous devez bien prendre en compte. Cependant, n'oubliez pas que la confiance doit régner entre vous deux. Par exemple, votre animal de compagnie doit connaître et doit être capable d'obéir à certaines commandes pour éviter tout accident désagréable lors de la marche. En fait, votre compagnon, sans avertir, peut décider d'accélérer subitement et de tourner à gauche ou à droite. Par conséquent, il est préférable de mieux comprendre le comportement de l'animal afin qu'il puisse être prédit. Pour faire du vélo avec votre chien, vous devez utiliser un équipement adapté à la taille de votre compagnon pour assurer sa sécurité et son confort, ainsi que le vôtre. De nos jours, de nombreuses marques proposent des accessoires pour vous permettre de vous promener en toute sérénité.

La laisse est une solution adaptable pour son mouvement lors du pédalage et fait partie des accessoires de base. Celle-ci est particulièrement recommandée pour la préparation corporelle de tous les chiens de compétition. En effet, cela permet de renforcer le cœur de votre chien et de le maintenir à un poids santé. Vous devez en parler à votre vétérinaire. Il est recommandé de commencer petit à petit la balade à vélo avec votre compagnon et d'éviter de faire cet exercice lorsqu'il fait trop chaud.

Laisse pour chien en velo - funecobikes

Très simple d'utilisation, l'anneau discret s'installe rapidement sous la selle. Tout ce que vous avez à faire est de connecter les barres d'armature et d'attacher votre chien à la laisse rembourrée. Cet instrument vous permet de rouler avec lui sans péril. Vous pouvez aussi tirer ou arrêter soudainement le chien à l’aide de cet outil. Cela évite le déséquilibre du vélo grâce au système tampon. Par conséquent, à l'aide de trois ressorts, le chien peut être doucement maintenu à une distance de sécurité du vélo. En toute tranquillité, le cycliste peut donc indiquer un changement de direction, car la main n’est pas indispensable pour tenir le chien.

Ces accessoires sont plus pratiques et convenables pour les chiots. Vous pouvez attacher le chien au panier avec une ceinture de sécurité ou une laisse. Pour que votre animal de compagnie ne saute pas, il existe des corbeilles fabriquées en fer sous forme de cage fermée. Les paniers peuvent être installés devant ou à l'arrière sur le porte-bagage. Généralement, ces paniers peuvent supporter une charge de 12 kg maximum et sont faciles à fixer.

panier pour chien à vélo - Funecobikes

Pour le panier arrière, le chien peut s'asseoir sur le coussin en daim, ce qui assure bien sûr un certain bien-être pour l'animal, mais permet également au propriétaire de faciliter la tâche en nettoyant simplement le coussin. Ce modèle est installé sur le porte-bagages et la clôture de protection est équipée de ceintures pour l'ouverture, la fermeture et pour le maintien. Le panier avant est également muni d'une grille avec les mêmes bénéfices (sécurité optimisée, ceintures, etc.). Grâce à son système de fixation simple, le produit peut être rapidement installé sur le guidon. Afin de pouvoir transporter le chien, le modèle peut également être porté manuellement à l'aide de deux poignées. Ces sacoches sont bénéfiques si vous voulez promener les chiens qui ont du mal à courir, mais peuvent tout de même maintenir de bonnes conditions de marche.

En raison de leur santé et de leur âge, les chiens avec un grand gabarit ne peuvent plus se déplacer. Par ailleurs, il existe une solution de remorquage pour ses chiens. Il s'agit d'un accessoire très pratique qui peut être transporté facilement, confortable et en toute sécurité avec votre chien. Vous devrez choisir votre modèle en fonction de la taille et du poids du chien. Certains chariots peuvent supporter des charges allant de 20 à 40 kg, et certaines remorques sont même pliables pour plus de commodité. Il est conseillé de choisir le nylon, un matériau solide et facile d’entretien. Il est également recommandé d'utiliser une remorque équipée d'un filet, car ils peuvent fournir une meilleure ventilation pour votre chien.

Remorque vélo pour chien - Funecobikes

Des modèles avec portes avant et arrière sont également disponibles, suffisamment pour permettre à votre chien de ne ménager aucun effort pour entrer et sortir de la remorque. En termes de sécurité, des bandes réfléchissantes et des réflecteurs peuvent être installés sur le chariot afin qu'il puisse continuer à marcher même par faible luminosité. Une laisse courte est intégrée dans la remorque, elle vous aide à éviter que votre chien n’y sorte. Pour faciliter le transport des petits objets dont vous avez besoin, deux poches latérales peuvent également être fournies. Par conséquent, une remorque est un moyen idéal pour votre chien de profiter des sports de plein air sans se fatiguer.

Les précautions à retenir avant de rouler à vélo                                     

Lorsque le travail sera plus acharné, vous devez savoir que votre chien n’aura jamais la même résistance que vous. Il sera plus assujetti à la chaleur, au froid ou à la fatigue. Par conséquent, lorsque vous faites du vélo, vous devez faire attention à la santé des animaux. Avant chaque sortie, prévoyez toujours d'apporter de l'eau et un bol. Pendant la sortie, un repos régulier le maintiendra hydrater le plus souvent. Par contre, évitez de lui donner de la nourriture avant de faire du vélo pour éviter les problèmes digestifs causés par la fatigue.

Planifier les itinéraires de marche peut également être amusant. Il est préférable de bien choisir le parcours afin de ne pas endommager les membres et les coussinets du chien qui ont pris l’âge au fil du temps (éviter impérativement de passer par des goudrons et des surfaces dures). Anticiper d’apporter une trousse de premier secours, afin de secourir les coussinets de votre compagnon à quatre pattes au cas où il aura mal. Enfin, bien sûr, évitez les routes à fort trafic et d'échappement excessif pour votre propre santé et celui de votre chien. 

Balade à vélo : pour quels types de chiens de compagnie ?

Toutes les races de chiens ne peuvent pas effectuer les balades à vélo. En raison de sa structure ou de sa taille, certaines races de chiens ne sont pas adaptées à la marche à vélo. Les bulldogs français et anglais, les terriers tibétains, les shih tzu et les terriers de Boston ont un nez court et ne sont pas adaptés à la marche à vélo. La structure de la tête de ces chiens n'est pas adaptée pour faciliter la respiration et deviendra rapidement essoufflée. Les très petits chiens comme le Chihuahua et le Bichon Maltais sont de bons coureurs, mais leurs pattes sont petites, ils doivent donc courir relativement vite. Même lorsque nous marchons, les petits chiens doivent courir. Les races de chiens qui ont un large dos, mais qui ont des pattes naines (comme les teckels) ne peuvent pas courir à vélo. Ces chiens doivent courir à une vitesse moyenne, et leur dos est très fragile.

Les chiots et les jeunes chiens ne doivent pas faire de vélo, car leurs articulations ne sont pas complètement développées et leurs petites pattes sont trop lourdes. Si la condition physique du chien n'est pas bonne en raison de problèmes de santé (tels que des problèmes d'articulation, de dos, de respiration, de cœur et de circulation sanguine), un entraînement intensif n'est pas une bonne idée. Si vous avez des questions, vous pouvez toujours consulter votre vétérinaire.

Pour apprécier pleinement votre balade à vélo avec votre animal de compagnie, tenez compte de toutes ces informations et de ces remarques. Vous devez connaître les conditions physiques de votre chien, de l’adonner peu à peu à l’activité en tenant compte de ses besoins. Vous devez commencer avec de petites distances et d’augmenter progressivement votre vitesse au fur et à mesure.



Des photos de cyclistes pendant le confinement prouvant que la vie continue...

Malgré la pandémie et le confinement, les sportifs restent en activité. Comme pour le premier confinement, les efforts physiques ne sont autorisés que pour une heure. Alors pour les cyclistes, pédaler durant cette période est déjà un privilège. Mais il y a aussi une autre règle qui s’impose : rouler dans un rayon d’un kilomètre autour de sa maison. Il faut faire avec pour pouvoir garder la forme !

Est-il permis de faire du vélo pendant le confinement ?

C’est reparti pour une seconde vague de confinement. Mais ce n’est si terrible vu que les modalités sur la pratique du vélo sont maintenant comme avec la première période. Une heure de vélo sur un kilomètre aux alentours de sa résidence, ces conditions restent les mêmes. Ainsi, il est toujours possible de pédaler un peu pour muscler ses fémurs. De l’exercice pour la santé et aussi pour évacuer le stress du confinement, c’est parfait !

C’est surtout les cyclistes professionnels qui ont besoin d’activer leurs corps pour garder la forme et aussi pour ne pas tomber dans la monotonie du confinement. Un peu de pratique chaque jour fait toujours sans effet et c’est sans risque de trop vous fatiguer. Vous pouvez garder votre forme tout en restant dans le confinement, rien n’est bien complexe. Gardez le rythme sans pour autant réaliser de gros efforts, c’est la base d’une heure d’entraînement à vélo que ce soit dans la maison ou bien aux alentours.

Pour cette autre période de confinement, vous pouvez aller à l’école ou au travail. Profitez-en pour emporter votre vélo. C’est le moment idéal pour réveiller le cycliste qui est en vous. Vous aurez ainsi de l’opportunité de sortir votre vélo et de vous muscler un peu. Mais il ne faut pas en faire trop, vous risquerez de vous fatiguer ce qu’il faut éviter à tout prix. Le virus circule toujours alors, il faut faire très attention pour l’éviter surtout sur une forte baisse d’énergie.

ballade-velo-covid-confinement

Sortir à vélo durant le confinement, du mouvement, mais…

Depuis que l’acte 2 du confinement a été instauré, tout le monde reste chez eux pour éviter une deuxième vague aussi violente que la première. Cependant, les mesures sur la pratique de vélo, comme pour le premier confinement, sont toujours à respecter. Ainsi, vous pouvez sortir de chez vous sur votre vélo, mais avec des règlements qui doivent être pris en compte. Il faut donc :

  • Que vous sortiez seul ou bien accompagné d’une personne de même foyer
  • Avoir une attestation qui doit être remplie (avec la date et l’heure de votre départ)
  • Les heures de sorties restent dans la limite d’une heure par jour
  • Un respect très strict de toutes les distanciations aux personnes extérieures
  • Ne jamais dépasser 1 km de votre logement

Si besoin, vous pouvez utiliser l’attestation numérique qui est accessible sur le site internet du Gouvernement.

La joie de l’usage de l’home-trainer

Être en confinement ne signifie pas que les roues ne peuvent plus tourner. Au contraire, il y a toujours de possibilité d’utiliser un vélo tout en restant à la maison. Avec l’usage d’un home-trainer à la maison, tous les cyclistes professionnels peuvent toujours s’entraîner. Une machine qui est devenue un grand atout de tous les sportifs, cet équipement est à la fois pratique et fiable. Par sa performance, vous pouvez pédaler et rester sur place en même temps.

L’home-trainer a connu un énorme bond en avant durant le confinement. Il a été utilisé par les professionnels pour les entraînements d’hiver. Mais avec le Covid qui s’est installé, l’appareil s’est démocratisé. Professionnel ou particulier peut l’utiliser sans problème. Mais pour les cyclistes, il y a ce souci de rouler sur une surface trop plate sans bosses qui posent problème. Toutefois, pédaler est toujours possible même en restant chez soi alors, pourquoi vous en privez ?

home-trainer-bike

Ce qu’il faut retenir avec l’usage de l’home-trainer tout au long du confinement

Même si ce n’est qu’en hiver que vous devez adopter vos séances d’entraînement sur votre home-trainer, le confinement vous oblige à l’utiliser plus tôt. Mais il y a des points que vous ne devez pas oublier avec l’usage de cet appareil. Vu que vous l’utilisez à l’intérieur de la maison, il est convenable de choisir un endroit bien aéré pour que vous ne vous sentiez pas trop « cloîtrer ». À côté de la fenêtre ou de la baie, vitrée, c’est parfait pour pratiquer du vélo et rester à la maison en même temps.

Ce n’est pas comme avec un vrai vélo, sur un home-trainer, l’effort sur le rouleau est bien linéaire, donc pas de temps mort. Aussi, il n’y a pas cet effet d’inertie sur cet équipement ce qui signifie que la résistance est vraiment constante, mais aussi régulière. Avec une telle machine à votre disposition, le calibrage sur les séances au cardio ou bien, sur la puissance reste bien stable. Même sur les aspects plus techniques comme le pédalage sur une jambe, la vélocité et l’endurance, il y a plus d’équilibre grâce à l’home-trainer. Le temps autorisé pour le confinement sur l’utilisation du vélo est parfait vu qu’avec cette machine, il ne faut pas dépasser une heure d’usage pour bien profiter de ses performances. Pour le choix de l’équipement, vous pouvez miser sur :

L’un comme l’autre peut vous apporter plusieurs avantages. Il suffit d’opter pour le modèle qui vous convient le mieux. Le budget, la puissance et le confort, ce sont les critères à mettre en avant sur le choix de cet équipement.

L’augmentation de la pratique du cyclisme

Le confinement a changé une bonne partie du mois. Sur les moyens de transport, le vélo a trouvé une grande place dans ce domaine. Déjà, il y a les cyclistes qui ne se déplacent que sur leurs vélos. Mais vu que les transports en commun ne sont pas encore opérationnels, les déplacements à vélo sont de plus en plus tendance.

Un peu de sport pour dégourdir les jambes ramollies devant la télé, faire du vélo pour aller au supermarché reste une solution adéquate. Ainsi, le monde du cyclisme a accueilli beaucoup de monde tout au long des deux confinements qui se succèdent. Les milieux urbains et suburbains restent aussi des terrains très conquis par les cyclistes en ce temps de confinement. Mais l’utilisation de gel désinfectant ne doit jamais être laissée de côté vu qu’il y a toujours ce virus qui circule partout. Cela permet de minimiser les dégâts, mais aussi de vous protéger, peu importe l’endroit où vous vous trouviez.

funecobikes-velo-famille-covid.

Les chiffres de ventes des grandes enseignes qui distribuent des vélos démontrent qu’un petit monde s’est tourné vers cette pratique. Il y en a même qui ont connu des ruptures de stock tellement les demandes étaient nombreuses. Ainsi, le confinement ne pouvait pas arrêter les roues d’avancer, que ce soit à la maison ou bien ailleurs.

Parce que c’est à peu près permis, l’usage du vélo est très pratiqué par beaucoup d’individus. Il faut seulement respecter les gestes qui sont en rapport avec la pandémie. Aussi, il y a les règlementations sur la durée d’utilisation et la limite de kilométrage qu’il ne faut pas enfreindre.

Le vélo électrique, plus séduisant et plus écolo

Ce n’est pas parce que toutes les courses cyclistes ont été reportées et annulées que les ventes de vélo stagnent. Paradoxalement, et c’est même étonnant, une hausse des chiffres d’affaires des industries en charge de production des vélos a été constatée. Les vélos électriques séduisent de plus en plus les particuliers du fait de la puissance de ce type d’équipement. De plus, une telle machine existe sous différents modèles qui conviennent à tous les usagers. Capacité, fiabilité, vitesse, sans oublier la puissance, tout y est pour vous satisfaire selon vos attentes. Il faut juste trouver CE vélo électrique qui peut répondre à tous besoins et bien préciser les détails et tout est en place.

Velo electrique Funecobikes

Les vélos électriques influent grandement sur le marché des deux roues. Selon les statistiques, la barre d’un million de vélos électriques vendus sera dépassée d’ici 2025. Des chiffres prometteurs qui permettent de constater que même s’il y a cette pandémie, les sportifs (et les non sportifs) restent toujours en activité. En plus, il y a le côté écologique du vélo électrique qui lui offre une place prépondérante dans le monde du demain. Ne pas dépasser les limites sur cette pratique est déjà très convenable pour le corps sur le fait de dépenser plus d’énergie.

Allez au travail à vélo, de l’exercice en plus des gestes barrières

Pour la première comme pour cette deuxième période de confinement, tous les gestes barrières sont maintenus. C’est pour cela que plusieurs individus choisissent le vélo pour se rendre à leur lieu de travail. Avec le chamboulement dans les transports en commun, le risque d’attraper ce virus est très élevé. Alors, il est important de prévenir au lieu de guérir. Spécialement pour ceux qui utilisent le vélo comme moyen de locomotion, ils doivent utiliser des équipements adéquats comme les masques et les autres produits de protection.

Livraison restaurant - Covid

Toujours dans l’optique de vous préserver de cette maladie, le fait de rouler à vélo vous permet aussi de garder votre corps en parfaite santé. Certes, il y a cette restriction de rouler en une heure seulement. Mais c’est déjà assez pour pouvoir brûler les graisses qui se sont formées un peu partout sur votre silhouette. De ce fait, pratiquer du vélo tout en allant au travail est un moyen de garder sa forme tout en adoptant des gestes barrières.

Donc, si vous n’êtes pas autorisé pour le télétravail et que vous voulez éviter trop de confrontation dans les transports en commun, sortez votre vélo et pédalez jusqu’au bureau. Mais pour cette alternative, vous devez toujours demander une attestation spéciale auprès de votre employeur. Cela vous permet d’éviter les stops si vous allez au travail ou bien, sur la route du retour à la maison.

D’autres déplacements possibles en vélo ?

Il n’y a pas que pour le trajet travail/domicile que vous pouvez rouler sur votre vélo. Pour vos courses au supermarché, vos rendez-vous chez votre médecin traitant ou encore pour une convocation administrative. Il est toujours possible de sortir à vélo. En effet, le Gouvernement a listé différents déplacements qui peuvent être réalisés avec les deux roues.

Dans le but de simplifier les déplacements et aussi pour éviter trop de rassemblement, cette initiative à vélo est une solution vraiment fiable. Si vous devez aussi vous rendre à des missions d’intérêt général, la locomotion à vélo est réalisable du moment où vous avez votre attestation de déplacement entre vos mains.

girl-bike-covid-funecobikes

Il faut quand même faire très attention sur les amendes qui vous attendent en cas d’effraction des règles. Pour les contrevenants, si vous passez le contrôle et vous ne disposez pas de justificatifs (ou bien sans motifs valables). Il y a l’amende de 135 € (forfaitaire) qui est en rapport direct avec le confinement. Si de telles situations se répètent, pour la récidive plus précisément, l’amende peut monter jusqu’à 200 €. Au bout de plus de trois fois de répétition de l’infraction, l’amende peu vite grimper jusqu’à 3 750 € et d’une peine d’emprisonnement de 6 mois.

Alors, pour votre bien, même si monter à vélo est votre plus grande passion, il faut toujours respecter tous les règlements sur le confinement. Rouler à vélo ne signifie pas enfreindre la loi, il y a ce but de garder le rythme tout en restant dans la bonne direction. Alors, le bon cyclisme que vous êtes doit être bien réactif à toutes les disciplines. En plus, vous êtes un sportif, les règlements sont un peu votre truc du quotidien que ce soit en confinement ou en temps normal. Les respecter ne peut pas vous causer de problème. Au contraire, c’est la situation qui est adéquate à votre mode de vie étant un cycliste bien qualifié.



5 bonnes raisons de te mettre au vélo

Beaucoup de personnes parlent d’une conversion au vélo, c’est-à-dire d’utiliser la bicyclette pour se déplacer. La mode, les problèmes environnementaux et la liberté sont autant de causes possibles. Certains n’ont pas le choix à cause d’un souci au niveau des finances. D’autres ont opté pour une utilisation exclusive du vélo comme moyen de transport. Force est de constater que tout le monde ne s’y met pas encore. Souvent, le prétexte n’est autre qu’une simple appréhension, une peur de changement ou un complexe. Pourtant, rouler à vélo présente bien des avantages. Si tu as besoin de motivation, voici quelques raisons pour t’y mettre enfin. Ce sont les bonnes… 

1. Le vélo permet de faire de l’exercice naturellement

En pédalant, tu fais travailler ton corps. Tous tes muscles bougent. Tes nerfs sont mis à rude épreuve, tout comme tes tendons et l’ensemble du mécanisme de ton organisme. Cela signifie que le vélo est déjà un entraînement complet. L’un des plus complets, parce qu’il sollicite toute ton anatomie. Si tu réalises plus de 15 minutes par jour, ses effets seront plus qu’importants.

En fait, faire du vélo compense les exercices naturels que l’on est tenu de réaliser. Tu travailles tes articulations et tout ton corps. Voilà pourquoi cette activité est considérée comme la plus abordable et la plus facile. Si tu as besoin de cardio ou si tu es en surpoids, tu peux t’en servir pour retrouver ta santé et un physique de rêve. Certains ajoutent un petit régime alimentaire à côté, mais ce n’est pas indispensable.  
 

Faire du sport avec Funecobikes


Les raisons sont nombreuses, mais tout à fait explicables.

  • Le fait de pédaler stimule le corps et le réveille. Il n’est plus en état statique ni en état de paresse puisque le sport le dynamise. Il sera renforcé, tout autant que les muscles, la respiration ou les articulations. Il sera même choyé, si l’on peut le dire, parce qu’il n’attend que ça finalement. Oui, il attend d’être stimulé au quotidien par des activités physiques.
  • Le vélo aide à rester actif. En ces temps, les activités physiques se font rares. Au bureau, on reste des heures en position assise. La pause dure à peine une heure et demie, ce qui ne laisse pas du temps au corps de se régénérer. À la maison, on ne pense plus qu’à s’endormir étant donné la fatigue accumulée la journée. Cette situation change lorsque tu t’y mets enfin.
  • Le vélo est également une excellente alternative à la marche ou au footing, et même à certains sports de routine. Comme on n’a pas toujours le temps de s’entraîner, on peut choisir la bicyclette comme solution standard. Il l’est de toute manière. C’est pourquoi certains appareils de musculation reprennent sa forme. Son utilisation étant plus que similaire à celle d’un vélocipède.

Note bien que le vélo est accessible à tous, qu’importe leur âge. Le cyclisme n’est donc pas réservé aux athlètes comme on pourrait le penser puisque tout le monde peut s’y mettre. Toi aussi ! Seules les personnes ayant des difficultés physiques apparentes n’y ont pas droit. Dans tous les cas, il n’est pas obligatoire d’avoir des capacités physiques particulières. Si tu n’es bien coordonné, la pratique t’aidera à trouver l’équilibre.

2. Le vélo améliore l’humeur, la santé et le bien-être

Les exercices physiques aident à améliorer l’humeur. Il est donc évident que le vélo favorise la bonne humeur parce qu’il fait bouger le corps. Pour expliquer cela, sache que les personnes qui ne pratiquent pas des entraînements ont plus tendance à être stressées. Elles ont souvent mauvaise mine et sont pour la plupart très irritables, tristes ou désagréables.

Par contre, la bécane est un facteur de ressourcement. Elle aide à se détendre, à décompresser et à se relaxer. Votre moral en prendra d’ailleurs un coup… et un bon !

Pour commencer, tu peux exécuter de simples manœuvres. En effet, pour aller au travail à vélo, il faut être prêt. Cela évite les courbatures et les fatigues pendant les premiers jours. Ainsi, tu seras toujours au meilleur de ta forme même si tu n’utilises plus le métro ou ta voiture. Commence donc par dessiner un parcours, une piste sur laquelle tu t’exerceras. Ensuite, entraîne-toi doucement pour trouver ton propre rythme.

D’abord, choisis un terrain plat. Après quelques jours, essaie les routes ascendantes, puis descendantes. Ton corps réagira à ce stimulus et s’adaptera petit à petit. Surtout, prends ton temps et amuse-toi. Rien ne sert de foncer tête baissée pour être trop fatigué. En plus, tu risques de te démotiver étant donné les lourdeurs au niveau des jambes ou les sensations de lassitudes du début.
 

Bonne humeur - Funecobikes


Et il n’y a que des avantages :

  • Lorsque tu auras trouvé ton rythme, tu verras la différence. Tu seras plus vivace, plus joyeux et même plus beau. Pourquoi ? Parce que les exercices physiques font produire de l’endorphine. C’est l’hormone du bien-être par définition. Ton corps sera également mieux dessiné. Eh oui, le vélo aide à sculpter les hanches, les jambes, les cuisses, etc.
  • Le vrai plus, c’est que tu vas perdre du poids naturellement, sans régime et sans souffrance. Le vélo agit donc sur la santé et est un réel allié pour le bien-être en général. Et qui dit santé et bien-être, dit bonne humeur.
  • Enfin, cela n’a rien de dangereux. Au contraire, tu ne cours rien à vélo alors qu’en voiture, les risques sont décuplés. Les accidents causés par des deux-roues sans moteur n’atteignent même pas les 5 % de tous les problèmes du genre. Malgré tout, il faut rester vigilant. N’oublie jamais ton casque, reste dans les voies cyclables et équipe-toi correctement.

3. Le vélo est plus écologique

Tu sais, si à Amsterdam, le vélo est numéro 1 de tous les moyens de transport, ce n’est pas par hasard. La population ne déteste pas les voitures ou les motos. Elle est juste consciente des leurs effets nocifs sur l’environnement. Alors, pourquoi ne pas s’y mettre ? L’écologie est déjà en danger depuis longtemps, alors, pourquoi ne pas agir ? Pourquoi attendre ? Bah oui, pour quelles raisons ?

Il faut d’abord être conscient du danger que vit l’homme au quotidien. Pollution atmosphérique, insalubrité, gaz à effet de serre, réchauffement climatique… la liste des conséquences des gaz d’échappement est longue. Les allergies et les sensibilités à certaines particules sont également liées à ce phénomène. Ne vous sentez-vous pas concerné ?

Évidemment, tu ne changeras pas le monde maintenant. Tu ne pourras pas convaincre les multinationales d’arrêter leurs activités. Seulement, tu peux agir à ton échelle. Le vélo est là pour t’aider au mieux, t’assister et t’encourager. À bicyclette, tu réduis la pollution de l’air, la pollution sonore et les embouteillages. Tu contribues ainsi à un monde meilleur… et rien que pour ça, tu devrais trouver la force de t’y mettre définitivement.

Velo ecologique Funecobikes

 

Le vélo est d’ailleurs écologique parce qu’il ne consomme pas de carburant. Et actuellement, il existe des modèles électriques ou à assistance électrique si tu as envie de vitesse. De quoi allier l’utile à l’agréable et se faire plaisir. En France, les « coronapistes » ou les « pistes de transition » peuvent recevoir les cyclistes. D’autres infrastructures seront mises sur pied bientôt.

Un peu de courage et d’ardeur suffisent donc pour être au service de la planète et tes congénères. La terre étant le seul vrai héritage à laisser aux hommes du futur, mieux vaut en prendre soin dès à présent. Pour l’heure, tout le monde doit contribuer à la protection et à la préservation de l’environnement. Le vélo étant une simple alternative parmi tant d’autres, mais les résultats sont convaincants.

PS : On note une dépréciation d’émission de gaz carbonique de 500 kg à 1 tonne par individu s’il pédale au moins pour le quart de son trajet habituel en voiture. 

4. Le vélo aide à ne plus être en retard

L’air de rien, le vélo reste l’une des meilleures façons de circuler en ville. C’est même le mode de transport le plus adapté dans les grandes agglomérations étant donné les bouchons quotidiens. C’est simple, la vitesse peut atteindre les 15 km/heure. Pour les modèles à assistance électrique, elle peut augmenter jusqu’à 25 km/heure et même à 40 km/heure (à condition de respecter les règlementations en vigueur).

Si l’on se réfère uniquement à ces chiffres, on est sûr que le trajet en automobile peut être rattrapé par le vélo. Eh oui, c’est aussi simple que cela. Vu les bouchons, les attentes dans le métro ou à l’arrêt de bus, ne serait-il pas plus rapide d’utiliser la bécane ? Cela est valable autant pour les jeunes que les adultes. Le fait d’effectuer une activité physique n’est qu’un plus.
 

aller-au-travail-en-velo


Bonus, tu ne seras plus en retard puisqu’aucun embouteillage ne risque de survenir. Tu pourras même partir plus tard de la maison et arriver plus tôt au bureau. La raison est simple, la bicyclette ne passe pas par les rues saturées. Les voies cyclables fonctionnent des deux côtés. Les zones de rencontre sont pour la majorité vides. Tu peux même mettre la gomme pour t’amuser un peu.

De même, en tant que cycliste, tu peux gérer ton temps à ta guise. Tu peux même prendre des raccourcis si besoin. Qu’importe, tu peux calculer le temps de déplacement et mieux arranger ton emploi du temps. Et comme les entreprises tolèrent les retards de 5 à 10 minutes en retard, tu peux encore t’arrêter en chemin. Tu peux même prendre des déviations, discuter avec quelqu’un au téléphone, etc.

Cela est valable pour n’importe quel autre rendez-vous, pour l’école ou pour arriver à l’heure en cours. Mais pour ne pas suer sang et eau, pense à y aller doucement vers la fin du trajet. Tu resteras ainsi présentable, tu ne seras pas essoufflé et tu auras meilleure apparence… le must lors d’un entretien ou d’un tête-à-tête.

5. Le vélo est économique

Pas besoin d’être un radin pour le comprendre, le vélo ne dépense pas autant d’argent qu’une voiture. Même s’il doit être entretenu et que quelques bricoles sont nécessaires de temps à autre, il n’y a pas mort d’homme. Tu dégageras même d’importantes économies sur le prix du carburant, des entretiens, des lavages, etc.

Économique toujours puisque le vélo ne consomme que ton énergie physique. Il t’aide pourtant à réaliser des exercices quotidiens et à tenir la forme. Il te permet de garder un jeune corps parce qu’il l’entretient. Tu n’auras plus besoin d’aller à la salle de gym ni de te faire accompagner par un coach de fitness. À côté, tu vas perdre du poids ou tu retrouveras une nouvelle santé. L’abonnement et les frais de déplacement peuvent encore s’ajouter à tes épargnes.

Aussi, tu n’auras plus à acheter des appareils high-tech à un prix déraisonnable. Cela va des appareils de musculation, aux équipements de cardio et même aux machines spécifiques. En ce compris les habits et vêtements typiques des sportifs ou des entraînements. Un tee-shirt et un short plus des baskets suffisent pour les séances à la maison. Ta tenue de tous les jours ira bien pour le quotidien. L’unique dépense, c’est le prix du pantalon de pluie, des bottines et de la parka.

Cela s’étend au budget régime, celui que tu alloues à l’achat de produits particuliers pour perdre des calories ou quelques graisses en trop. Comme tu perds du poids naturellement, ton corps demandera des aliments sains obligatoirement. C’est normal. En fait, tous les deux-roues sont faits pour aider le corps à dépenser. Les cyclistes, comme tous les sportifs, ont toujours faim. Cependant, ils ne sont attirés que par de la nourriture saine. Tu vas ressentir ces mêmes effets, ce qui t’aidera à consommer bio automatiquement.

Finalement, utiliser son vélo comme moyen de locomotion est une bonne idée à tous les niveaux. Les raisons ne se limitent pas à cinq, étant donné tout ce qu’on vient de voir. Tout compte fait, la bicyclette est une vraie révolution que l’homme doit mettre à profit pour sa santé, son bien-être et ses activités journalières. À toi d’en faire bon usage et de t’y mettre à ton tour !



France Relance, le dispositif gouvernemental pour donner un coup de pouce à la pratique du vélo quotidien

Le confinement a été un véritable bouleversement pour tous les secteurs d’activités. Néanmoins, bien que contestée, la nature a pu trouver un peu de répit durant ces mois de pauses forcées de l’homme. Pour éviter de gâcher ce petit signe d’espoir environnemental, le ministère de la Transition écologique a annoncé le 14 septembre 2020 dernier un plan budgétaire pour encourager l’utilisation de la bicyclette. Quelles seraient ces mesures ? Comment cela va-t-il impacter le secteur des deux-roues ? Découvrez dans l’article tout ce qu’il faut savoir sur la France Relance.

De quoi s’agit-il concrètement ?

Pour être clair, ce n’est qu’une politique qui tire ses sources de l’initiative de l’ancien gouvernement d’Édouard Philippe avec l’octroi d’une somme de 20 millions d’euros pour favoriser la pratique du vélo en France durant le déconfinement. Cette mesure s’explique, d’une part, par les effets bénéfiques de l’inutilisation des voitures et des moyens de transport polluant observés pendant ces quelques mois d’inactivités sur l’environnement. D’autre part, contrairement à d’autres pays européens, la pratique de la bicyclette est encore en très mauvaise posture en France. Ainsi, pour remédier à ces problèmes, ce plan de redressement a été envisagé.

Comment se passe le coup de pouce réparation vélo ?

Le 14 septembre 2020, le ministre de la Transition écologique Barbara Pompili, accompagnée de son collègue chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a annoncé vouloir renforcer et accélérer cette politique de promotion. Dans le cadre du dispositif France relance, un programme d’aide de 20 millions d’euros est accordé pour favoriser l’utilisation de ces deux-roues dénués de moteurs. Près de 620 000 vélos seront également remis à niveau dans le secteur du Métropole, de Navarre et en outre-mer. Par ailleurs, contrairement aux premières déclarations en avril, le programme bénéficiera d’une rallonge jusqu’à la fin de l’année 2020. Ces dispositions visent uniquement à remettre sur roues, près de 380 000 bicyclettes de plus. Le montant total du budget de ces mesures impressionnantes avoisine les 80 millions d’euros. De quoi mettre en haleine les professionnels du domaine.

Et pour les novices, que faut-il retenir ?

Toujours dans le cadre de France relance et au même titre que le coup de pouce réparation vélo, un autre programme est proposé pour permettre les gens de mieux apprendre cette discipline. En d’autres termes, il s’agit d’un plan d’action visant à enseigner la population sur la conduite de la bicyclette en toute sécurité. Des formations gratuites sont prévues pour favoriser la remise en selle des néophytes. Environ une à deux heures d’apprentissage sont envisagées dans cette voie. Pour cela, une liste de moniteurs expérimentés sera attribuée pour effectuer cet enseignement. L’intérêt reste le même : encourager, favoriser et pousser la pratique du vélo au quotidien.

Quels sont les changements notables du côté des entreprises ?

Outre ces dispositions auprès de la population, le secteur privé est également visé par le plan de relance. Dans cette perspective, le forfait mobilité durable reste le plus attendu. Il s’agit d’une aide financière adressée aux employeurs afin de faciliter la prise en charge des frais de transport des salariés pour aller au bureau. Toutefois, ce programme est uniquement valable pour l’utilisation du vélo lors du trajet domicile-travail. Un renforcement de système est envisagé et le forfait pourrait atteindre les 400 euros. Il faut noter cependant que cette disposition concerne également les moyens de transport en covoiturage ou en services de mobilité partagée. En ce moment, il ne reste plus que son application pour entrer en vigueur correctement.

Qu’en est-il des parties cyclables ?

Un plan de relance de cette envergure ne doit pas se faire à la légère. Voilà la raison pour laquelle le gouvernement se penche sur un sujet assez sensible, c’est-à-dire, les voies. Le dispositif tente de soutenir les aménagements temporaires destinés aux deux-roues afin de donner plus d’espace aux usagers de la discipline. Les collectivités territoriales sont mobilisées pour effectuer et faciliter cette tâche le plus rapidement possible. Ainsi, l’installation des parties cyclables et des pistes pour piétons sera encouragée tout en restant dans toute légalité. De plus, le fonds de dotation de soutien à l’investissement local ou DSIL pourra être mobilisé dans le but cofinancer ces projets préétablis. Évidemment, la collectivité sera dans l’impossibilité de prendre tout ce travail en charge, d’où l’intérêt de ce partenariat.

Ainsi, le coup de pouce accordé à la pratique du vélo touche également l’itinéraire des usagers. Pour cela, le fond de mobilité active est vivement sollicité afin d’améliorer l’aménagement des pistes cyclables. Il ne s’agit plus de s’occuper des trajets habituels empruntés par les adeptes des deux-roues, il faut aussi assurer la continuité de ces espaces de circulation. Dans cette voie, le gouvernement invite les parties concernées (collectivités territoriales) à entreprendre des installations en norme. Il faut ainsi savoir garantir la sécurité et le confort des usagers en toute circonstance sur ces routes tracées.

De ce fait, l’intérêt n’est plus principalement à la mise en place des aménagements temporaires pour faciliter l’utilisation de la bicyclette. Il faut désormais savoir améliorer le prolongement des pistes cyclables. Près de 186 projets ont été minutieusement sélectionnés parmi tant d’autres dans cette voie sur 127 territoires. Pour cela, une subvention de l’ordre 70 millions d’euro est débloquée pour faciliter ce programme d’aménagements.

En ce qui concerne la garantie, que faut-il savoir ?

Bien que le vélo ne soit pas si prisé que les voitures ou les scooters en matière de vols, il existe tout de même un risque réel qui pèse sur ce moyen de transport écologique. Pour remédier à ce problème, il faut monter d’un cran son niveau de sécurité. Pour ce faire, le gouvernement met en place un système d’aménagements subventionnés sur lesquels des parkings pour vélo sont installés. Un procédé de marquage est également envisagé pour signaler une bicyclette neuve vendue. Toutefois, pour éviter tout problème, il vaut mieux rester prudent et vigilant face à une menace invisible et dangereuse.

Pourquoi miser sur le vélo pour la relance ?

Comme cité plus haut, le déconfinement est une étape cruciale qu’il ne faut pas prendre à la légère. Le retour à la vie normale ne doit pas, en aucun cas, faire revenir massivement les gaz à effets de serre en ville ou à la campagne. C’est une des raisons principales de l’intégration du coup de pouce des deux roues non motorisées dans le plan de redressement du pays, France relance. Il faut tout de même suivre quelques règles afin d’accéder à cette demande normalement. En effet, le soutien de ce secteur par le ministère de la Transition écologique vise essentiellement à favoriser et à mémoriser la pratique du vélo au quotidien. Du point de vue environnemental, il n’y a donc rien à redire. Cette disposition intègre désormais également les stratégies à favoriser l’insertion des jeunes dans le secteur de l’emploi. En effet, le coup de pouce de rénovation et la remise sur pieds des différents accessoires employés à cette finalité. Les conséquences économiques devraient ensuite avoir une retombée bénéfique afin de soutenir les innovations du pays. Cela évidemment sans parler des bienfaits sur ce plateau.

Quels sont les avantages de la bicyclette ?

Depuis des années, le vélo a toujours été très bénéfique pour la santé de l’homme. Tout d’abord, il faut rappeler que c’est un vecteur essentiel pour réduire le stress. En effet, la pédale est un excellent moyen de se détendre, et pour évacuer la pression. Pour cela, il faut savoir apprendre seulement à garder son sang-froid en permanence même dans les bouchons. La bicyclette est aussi un véritable remède contre les problèmes cardio-vasculaires. Ensuite, il faut aussi mentionner le côté praticité du vélo à se faufiler facilement dans les embouteillages. Le problème de perte de bois, quant à lui, s’adresse au plus offrant jusqu’ici. Mais tout cela n’explique pas vraiment l’intérêt du plan de relance au vélo. Il faut donc se pencher sur les atouts de ce deux-roues sur d’autres points importants.

Contrairement à la voiture classique, la bicyclette est bien plus avantageuse sur tous les côtés possibles. Il s’agit d’un mode de transport exceptionnel et rapide. Aux heures de pointe, il peut arriver bien loin qu’un véhicule. C’est une alternative idéale pour remédier aux problèmes d’embouteillages. Du point de vue sanitaire, il n’y a rien à redire. La pratique du vélo au quotidien reste parfaitement conseillée par les plus grands médecins du monde. Toutefois, il faut prendre conscience de ses actes et utiliser ce matériel avec modération. Outre ces avantages incontestables, le vélo permet également de se déplacer proprement sans nuire à l’environnement, et cela, en toute sécurité.

Quelles sont les aides pour l’acquisition d’une bicyclette ?

Le plan de redressement France Relance est un concept qui vise à faciliter l’accès aux deux roues aux jeunes gens. Cependant, d’autres alternatives restent encore à votre disposition pour cela. En effet, le gouvernement propose plusieurs aides pour obtenir un vélo classique ou bien à fonction d’assistance électrique. Dans certaines situations, il est même possible de les cumuler. L’opération coup de pousse vélo fait partie de ces lots pour vous aider à acquérir un modèle de bicyclette rapidement.

Quelles sont les conséquences attendues avec la France Relance sur le vélo ?

Il faut rappeler que la France Relance est d’abord est un plan de redressement global qui touche des secteurs d’activités bien distincts. Toutefois, le dispositif intègre particulièrement la pratique de la bicyclette au quotidien pour des raisons assez évidentes. Les conséquences de ce programme sont nombreuses, mais peuvent néanmoins être surprenantes.

Premièrement, la relance vise à améliorer le domaine de deux-roues en France et en Outremer. Avec la facilitation de l’accès à ce mode de transport totalement écologique, le gouvernement attend à ce que certaines routines soient abandonnées. L’intérêt principal est de réduire au maximum l’utilisation des voitures durant le déconfinement.

Deuxièmement, il ne faut pas oublier l’importance du secteur économique avec ce dispositif. En effet, grâce au plan d’action, on peut s’attendre à l’augmentation des demandes de pièces détachées de bicyclettes. En ce moment, ces accessoires se font rares, mais cela pourrait changer rapidement avec les offres et les réparations promises par l’Etat. Ce phénomène donnerait donc du travail ainsi que des salaires aux gens.

Troisièmement, le côté aménagement doit être considéré. En effet, la mise en place d’une telle stratégie de rénovation et d’aménagement consiste établir un système viable et durable. Ainsi, à part les initiatives d’installations de pistes cyclables temporaires, d’autres projets à long terme peuvent suivre normalement. Cela dépend uniquement des parties concernées évidemment. Ce qui reste certain par contre que ces actions seront d’excellents leviers pour réduire les embouteillages. Par ailleurs, les nouveaux aménagements attirent toujours des touristes et des curieux en tout genre. Cela permettrait ainsi de gagner en notoriété et de l’argent grâce notamment aux étrangers en visite des lieux.

Pour finir, mais pas les moindres, le dispositif France Relance cherche également à rattraper le retard du pays par rapport aux autres nations européennes en matière d’usage d’accessoires écologiques. Non seulement cela pourrait influer sur le chèque CO2, mais peut aussi engendrer d’autres conséquences encore plus avantageuses. Il ne faut pas oublier que plus on utilise des matériels propres, plus les dépenses occasionnées par les carburants peuvent se réduire facilement.

Quelles sont les perspectives du dispositif ?

En réalité, il est encore trop tôt pour se prononcer sur l’efficacité du programme de relance du gouvernement. Toutefois, si les déclarations annoncées s’avéraient maintenues en bonnes et dues formes, certains changements pourraient se profiler. En ce qui concerne le secteur du vélo, il faut dire que ce dispositif se présente comme un nouveau souffle sur la discipline nettement oubliée. Sans parler des mesures d’accompagnement attendues, La France Relance a encore du pain sur la planche pour redresser convenablement l’économie française. Néanmoins, l’initiative est très bien reçue par la population, notamment par les adeptes de la pédale. Il faut seulement attendre la suite des évènements pour vérifier réellement l’efficacité de cette disposition gouvernementale.

Affaire à suivre !



200 millions d’euros pour le vélo dans un plan de relance de 11,5 milliards

En pleine crise sanitaire marquée par une deuxième vague de Covid-19 qui bat tous les records, le Premier ministre, Jean Castex a annoncé le 3 septembre dernier le vaste plan de relance du gouvernement pour remettre l’économie française sur les rails. Sobrement nommé « France relance », ce plan prévoit l’injection de 100 milliards d’euros dans sur une durée totale de deux ans. Bonne nouvelle, ce plan se veut favorable à la transition écologique en promettant des « investissements massifs » dans le domaine.

Pas moins de 11 milliards d’euros seront investis dans les transports afin de transposer cette transition écologique à ce secteur qui, jusqu’ici, figure parmi les plus polluantes en France. Six points ont été énoncés par le ministre de la Transition écologique chargé des transports, Jean-Baptiste Djebbari, pour présenter son plan. Le vélo, cité parmi les mobilités du quotidien, y occupe une modeste place. Encore une fois, ce moyen de transport des plus pratiques reste délaissé par rapport à d’autres secteurs au vu de la répartition du budget promis par ce plan de relance.

Une reconnaissance du potentiel du vélo

Dans son vaste plan de relance, le gouvernement reconnaît « le potentiel du vélo pour la mobilité du quotidien ». Cette reconnaissance est justifiée par une montée importante du nombre de cyclistes au cours des derniers mois de confinement et de déconfinement. Pédaler est en effet un excellent moyen de se déplacer dans les zones urbaines et éviter les contacts des transports publics en cette période où le Covid-19 continue à sévir.

Convaincu des avantages que ce moyen de transport alternatif peut offrir, le gouvernement souhaite donc encourager la pratique du vélo notamment dans les zones denses. Le plan de renonce prévoit donc une « accélération des travaux d’aménagement de réseaux cyclables, sécurisés et efficaces ». Pour cela, les collectivités bénéficieront d’un soutien financier dans la construction de nouvelles pistes. Une révision à la hausse du nombre d’aires de stationnement pour vélo est également prévue afin de s’adapter à une éventuelle hausse du nombre de cyclistes circulant sur les routes.

Un air de déjà vu raisonne dans ces projets de relance des déplacements à vélo. En effet, le plan partage des similitudes avec le fameux "triplement du budget vélo" mis en place en mai dernier par Élisabeth Borne en poste au ministère de la Transition écologique. Ce projet visait un investissement de 60 millions d’euros pour entretenir les pistes cyclables et en créer de nouveaux, aménager des stationnements de vélos aux alentours des pôles multimodaux et abolir les coupures dans les grandes villes. Reste le chèque réparation vélo dont l’amélioration, ou tout simplement le maintien, n’a pas été annoncée.

Une reconnaissance privée de réelles volontés d’investissement

La reconnaissance de l’importance du vélo dans les nouveaux modes de déplacement urbains ne suffit malheureusement pas à justifier un effort suffisant de la part du gouvernement. Au contraire, le moyen de transport reste largement délaissé au vu du budget alloué aux autres secteurs comme le transport ferroviaire ou l’aviation verte. Certes, les 60 millions d’euros promis par le triplement du budget vélo a triplé en passant à 200 millions d’euros. Notons toutefois que ces 200 millions d’euros ne représentent que 1,8 % des 11 milliards dédiés à la transition écologique des transports. Un bien maigre budget pour un moyen de transport à fort potentiel et incontestablement écologique.

Le vélo est d’autant plus sous-estimé que sa part dans les mobilités quotidienne est infime. En effet, cette branche la transition écologique des transports récolte 1, 2 milliards d’euros dans « France relance ». Les réseaux de transport de l’Ile-de-France avaleront 70 % de ce budget et laisseront 330 millions d’euros pour ceux des autres régions. Le vélo, lui, se contentera des 200 millions d’euros à répartir entre toutes les régions de l’Hexagone.

La répartition du budget porté à la transition écologique des transports affirme ouvertement un mépris envers le vélo. Cela se confirme d’ailleurs lorsqu’on prend en compte les coûts des investissements effectués dans d’autres secteurs comme l’automobile, l’industrie ferroviaire ou encore l’aviation verte.

Le transport ferroviaire mis à l’honneur

Le secteur ferroviaire engrange un peu moins de la moitié du budget dédié aux transports. 4,7 milliards d’euros seront dédiés à la réforme de cette industrie. Une partie des fonds seront alloués à la réhabilitation de petites lignes. Le plan prévoit également le retour des trains de nuit dans certaines régions.

Tout cela semble idéal pour le développement du vélo multimodal. Malgré cela, les principales compagnies ferroviaires n’ont manifesté que peu d’intérêt pour cette solution au cours des dernières années. Il ne faut donc pas s’attendre à un changement de cap des compagnies de chemin de fer dans les deux ans de relance à 4,7 milliards d’euros.

Une transition écologique efficace devrait pourtant prendre en compte les options à fort potentiel pour porter réellement de bons résultats. Le report vélo-train-vélo figure parmi ces options à étudier avec attention. L’aménagement de petites lignes est particulièrement propice aux personnes qui pourront rejoindre les gares à vélo de leurs logements ou de leurs lieux de travail, un avantage de plus pour la décongestion des voies en milieux urbains.

Le transport en auto suscite toujours autant d’intérêt

Avec le concept de voiture électrique, le transport automobile continu à séduire jusque dans les plus hautes sphères. Ainsi, l’industrie automobile bénéficiera d’une aide de 2,7 milliards. Un effort considérable sera apporté dans le soutien aux ménages dans l’achat de voitures électriques moins polluantes. On sait pourtant que la production de ces fameuses voitures propres présente une empreinte carbone aberrante.

Certes, elles constituent un atout dans la réduction des émissions globales de carbone dans l’air. En revanche, elles n’apportent pas de réelles solutions à la densité excessive de la circulation dans les zones urbaines ni au manque évident de places de parking. Ne mentionnons plus les problèmes liés au mode de vie sédentaire auquel participent activement les déplacements en auto.

Il aurait été plus judicieux d’investir plus dans les solutions alternatives. La proposition de la prime au report modal, solution idéale pour réduire l’usage de voitures, a pourtant été totalement délaissée au profit d’une industrie de véhicules électriques qui, jusqu’à aujourd’hui, peine à percer auprès de la clientèle. Cette prime permet pourtant le passage de la voiture au vélo. Le report modal, à l’image de la prime à la casse, sera récompensé par une prime.

Cette option offre des solutions efficaces à plusieurs problèmes que l’on rencontre principalement en milieu urbain où les voitures sont plus nombreuses. La congestion de la circulation aurait diminué de manière significative. Il en est de même pour les émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Les effets bénéfiques sur la santé ne sont pas en reste. On sait tous que faire du vélo est un excellent moyen de se dépenser pour garder la forme.

L’aviation verte, un secteur à l’avenir encore incertain

L’aviation verte remporte une belle part du budget dédié au volet des transports. Le gouvernement prévoit donc de financer la recherche et le développement dans cette nouvelle industrie à hauteur de 2 milliards d’euros sur deux ans. Ce budget colossal devrait mener au développement de biocarburants adaptés aux avions qui, actuellement, constituent des modes de transports des plus polluants.

Cette volonté de réforme d’un secteur particulièrement défavorable à l’écologie mérite le respect. Néanmoins, la proportion du budget alloué à une filière dont les résultats restent incertains est utopique. Il faudra encore compter quelques années, voire plusieurs décennies avant que les « avions verts » alimentés au biocarburant survolent réellement nos cieux. D’ailleurs, cette industrie naissante fait toujours face à de nombreuses problématiques comme les contraintes auxquelles la production agricole de biocarburants est soumise. Le vélo qui, ouvertement, a fait ses preuves à court terme et offre de réelles solutions à long terme s’est pourtant fait éclipser avec un budget 10 fois moins important.

Un projet de désenclavement qui ne joue pas en faveur des cyclistes

Le désenclavement des territoires figure parmi les six points qui composent la stratégie générale de la transition écologique des transports. Ainsi, le gouvernement dépensera un demi-milliard d’euros pour établir les mises en travaux de déviations. De nombreuses routes seront aussi converties dans le format 2 x 2 voies pour faciliter les déplacements entre les villes. Cette mesure réduira la congestion dans certaines zones à une faible mesure. Inversement, elle augmentera le flux de voiture dans des régions qui enregistrent jusqu’alors des densités moins importantes.

Le plan « Relance France » souhaite, d'ailleurs, augmenter le taux de recours aux bus et au covoiturage, les transports publics étant plus écologiques. Des voies dédiées à ces modes de transports seront alors spécialement aménagées. On est en droit de poser la question : pourquoi les voies express pour vélo n’ont-elles pas été intégrées à ce projet de désenclavement ? Pourtant, le vélo est un excellent moyen de passer des villes aux périphéries. Les voies express devraient également permettre de rejoindre les zones rurales plus facilement.



Pique-nique à vélo

Après ces deux mois de confinement, la vie reprend progressivement son cours bien que certaines mesures soient encore en vigueur pour limiter la propagation du virus. Pour beaucoup d’entre nous, il est temps des retrouvailles. Le besoin d’air frais, l’envie de se retrouver avec nos proches, ce ne sont que quelques exemples de motivation qui nous poussent à sortir du sentier battu. Au regard des mesures instaurées par le gouvernement, le pique-nique à vélo semble idéale pour se retrouver et partager des moments agréables en famille ou entre amis. En effet, on peut tous consacrer une journée pour pique-niquer dans un parc ou simplement dans un endroit verdoyant, histoire de prendre un peu d’air et de changer les idées. Mais puisqu’il reste encore des mesures gouvernementales à respecter, comment peut-on donc procéder pour que ces moments conviviaux et chaleureux ne tournent pas au vinaigre ? Qui peut-on emmener ? Où allons-nous manger ? Que pratiquer une fois sur place ? Etc. Toutes ces questions ont besoin de réponses afin de parfaire notre journée pique-nique.

Pourquoi choisir le vélo ?

Moyen de transport à la fois écologique et agréable, le vélo reste le moyen le plus rétribué pour aller se balader sachant que la distanciation sociale est toujours d’actualité. Ainsi, il est tout à fait possible de pique-niquer en vélo que ce soit avec des amis, des collègues ou avec grand-mère et grand-père. En vélo, vous avez le plein pouvoir de respirer l’air frais tout en dégourdissant vos jambes après ces longs moments d’inactivités physiques. Belle occasion de laisser de côté la voiture, le vélo est très pratique notamment si vous prévoyez d’aller dans les arbres ou dans un endroit calme. Tout le monde y gagne car vous pourrez profiter de votre balade pour visiter la nature, longtemps oubliée. Vous pouvez également vous arrêter en chemin pour prendre des photos et de redécouvrir ce que mère nature a concocté pendant tout ce temps de confinement.

Qu’en est-il des petits ? Doit-on les laisser à la maison ?

Evidemment, vous vous demandez comment faire pour transporter les enfants sans voiture, mais n’ayez crainte, vous pouvez toujours compter sur le remorque vélo enfant et bébé qui sont mis à votre disposition pour une telle occasion. Aussi, vos enfants pourront profiter de la nature autant que vous.

Si vous n’en avez pas encore entendu ou si vous n’avez pas encore utilisé ce type de remorque, il est maintenant temps de commencer. En fait, la remorque vélo pour enfant et bébé est un petit véhicule à une, deux ou trois roues qui se tractent par un vélo. Très pratique pour les balades en bicyclette, tel engin offre confort et sécurité totale à votre petit surtout s’il est encore en bas âge. Chez funecobike, vous aurez à choisir entre 4 modèles différents : les modèles monoplaces à une et à deux roues et les modèles deux places à deux et à trois roues. Votre choix va donc dépendre de votre besoin. Si vous transportez un seul enfant, un modèle monoplace est parfait, par contre si vous avez à emmener deux enfants, il est conseillé d’opter pour un modèle à deux places.

Côté sécurité, ne vous posez même pas la question, avec une telle remorque, votre petit n’aura rien à craindre, il peut toutefois profiter de vos vues, de votre balade. La remorque enfant et bébé est spécialement conçue pour donner cet effet-là.

Ainsi, lors de votre virée en vélo, inutile de faire appel à un baby Sitter, l’enfant ou le bébé pourra vous accompagner et exploiter ainsi de votre belle journée.

Qu’en est-il du toutou et de minette?

Comme les enfants, le chien et le chat posent eux aussi problème lors qu’on prévoit de sortir pour la journée. Qui va s’occuper de lui, qui va lui apporter à manger, qui va faire sa toilette, etc. Il n’y a évidemment pas de solution miracle à cela. Toutefois, vous pouvez compter sur nous pour vous donner conseil. Emmener-le, ce n’est pas si difficile. Et puisqu’il compte parmi vos amis, il a lui aussi droit à une journée agréable après être confiné, non ? Alors, pourquoi ne pas simplement trouver l’accessoire adapté à une telle situation ?

En effet, actuellement, le marché des accessoires pour animaux de compagnie ne se limite plus aux laisses et ou aux harnais. Tout est devenu possible avec l’avancée des recherches dans le domaine. Du coup, vous avez bon nombre de possibilités d’emmener votre animal de compagnie pendant votre pique-nique. Ceinture ventrale, laisse de vélo, sacoche de transport, etc. il existe toute une panoplie d’accessoires permettant de balader avec toutou ou minette sans lui causer d’ennui. Le choix vous revient en fonction de votre besoin. Si vous transportez un enfant dans une remorque, la laisse de vélo est donc ce qui est plus rétribuée à votre situation. Par contre si vous n’avez pas d’enfant à transporter, la remorque pour chien vous ira mieux. Lorsqu’il s’agit de chat ou de caniche, c’est la sacoche de transport qui doit être utilisée.

Comment faire pour rendre la balade bénéfique et sans prise de tête ?

Afin de parfaire le pique-nique, il faut d’abord que le parcours soit plaisant. Il faut également penser au repas et aux activités à faire une fois sur place.

Une bonne balade dans la nature

Et si l’on parlait de la balade ? Oui, parce que pique-niquer à vélo ne signifie pas tout simplement sortir son vélo et aller prendre son repas dans la forêt. Le but est notamment de prendre de l’air frais, de profiter de la beauté de la nature. Pour cela, il faut parcourir une certaine distance. Et quand on dit parcourir, on sous-entend également réhydratation. Du coup, un nouveau casse-tête (rire) ! Faut-il apporter une bouteille d’eau ou une gourde pour pouvoir se rafraichir ? Et si oui, où l’accrocher ? Il est tout à fait possible d’opter pour une solution de facilité avec un véritable sac hydratation vélo. En général, le sac hydratation vélo est spécialement fabriqué pour les cyclistes, les coureurs afin qu’ils puissent se réhydrater en cours de route. Mais au fait, tout le monde peut s’en procurer ; en plus il n’y a pas de mode d’emploi, il suffit de boire l’eau accumulé dans la poche d’eau l’intérieur du sac et le tour est joué. Ecofunbike propose à cet effet sa collection de poches d’eau et de sacs hydratation à laquelle vous pouvez faire un choix selon votre goût et votre budget. Vous pouvez en acheter un autre pour votre enfant si en avez un à transporter avec une remorque ; lui aussi il pourrait avoir soif en route.

Mais pour que votre pique-nique ne s’arrête pas à une simple randonnée pour faire plaisir à vos amis ou à votre famille, il faut également penser au repas. Un pique-nique digne de ce nom doit inclure un vrai repas et non pas de sandwich à emporter, encore moins de la pizza que vous commanderez une fois sur place.

Un repas bien préparé pour un moment convivial

Avant de se régaler d’un bon repas préparé avec finesse et amour, il faut d’abord penser à la manière de le transporter pour qu’il ne s’altère pas ou qu’il ne se renverse pas en chemin. Ne pensez surtout pas à votre sac à dos habituel, celui-ci risque gros de ne pas contenir votre repas. Pensez plutôt à un panier vélo, panier spécialement destiné à transporter le repas lors d’une telle virée. Vous avez le choix entre plusieurs modèles de panier qui peuvent vous servir à transporter votre repas. Parmi eux, le panier osier vintage Portland Basil peut faire l’affaire. Design et se fond facilement dans le décor de la nature, ce panier vélo se fixe à l’avant sur le porte bagage à l’aide de collier pour panier. Votre repas sera transporté en toute tranquillité avec celui-ci. Et vue sa taille, il est assez large pour contenir un repas suffisant pour toute la famille. Côté équilibre, il ne présente pas de risque, particulièrement si vous avez déjà une remorque à l’arrière. Son style vintage est un plus pour vous offrir raffinement et commodité. Ce matériel est disponible chez Funecobikes. Si votre vélo ne possède pas de porte bagage, c’est le moment idéal pour vous en procurer.

Mais même si on rêve d’un repas convivial, il est difficile d’apporter le couvert de la maison de peur de les casser en cours de route. Alors, pour vous faciliter la tâche, pourquoi ne pas opter pour des couverts à emporter ? Voici un style de couvert et de vaisselle qui s’utilise justement pour une telle occasion : le couvert et vaisselle pour bivouac. En plus, vous pouvez apporter d’autres kits de pique- nique pour rendre votre virée encore plus ludique. Les différents gadgets et kits de survie pour les véritables randonneurs pourraient vous servir lors de vos activités une fois sur place.

Quelles activités pratiquer une fois sur place ?

Il va de soi que vous prévoyiez un moment de répit après le parcours. Mais avant le repas, il faut prévoir des activités à faire en famille ou avec vos amis. Le choix est large mais dépend quand même de l’endroit où vous bivouaquez.

D’abord pour les enfants, il est préférable de pencher pour les jeux de société, les jeux de cartes, etc. bref tout ce qui est bon pour les éviter de trop s’éloigner. Ils peuvent également s’occuper de votre animal pendant que vous, les grands, vous causer entre vous, discutez, parlez du confinement et tout.

Et puisque le but de la sortie est de se revoir, de se retrouver, le moment est alors venu de vous échanger, de partager vos vécus pendant le confinement, histoire de retrouver votre vie d’avant bien que ce n’est pas encore le cas.

Profitez du bon moment pour ressentir l’odeur naturelle des fleurs et de la forêt. Cela ne vous fera que du bien surtout que vous avez retrouvé votre famille ou vos amis.

Que faut-il apporter à part le repas ?

Bien sûr, cela va de soi que vous devriez apporter quelques boissons et les jeux auxquels les enfants vont jouer. Partager un moment agréable et convivial autour d’un morceau de tissu est parfait avec quelques amuses bouches et des boissons pour se rafraichir. Et si vous avez apporté votre animal de compagnie, n’oubliez surtout pas sa ration.

Enfin, n’oubliez pas de vous munir de kits de toilette, papiers ou mouchoirs, savon et eau supplémentaire pour se laver les mains ou lors des envies pressantes.

Prévoyez également d’apporter votre crème de jour, la crème peut s’avérer indispensable en cette saison chaude.

Et puisque c’est un moment de détente, vous avez la liberté d’apporter votre enceinte bluetooth pour la musique. Vous pouvez également vous munir d’autres kits de pique-nique notamment si vous prévoyez de prolonger un peu votre journée en virée. Une torche figure parmi les incontournables pour cela.

Pensez écolo et prenez soin de vous

Vous avez déjà adopté le vélo pour votre sortie, c’est un grand pas vers la préservation de la planète. Maintenant que vous avez terminé votre petite viré, vous avez sans doute pu en tirer le maximum de satisfaction. Du coup, il est important de se préoccuper de mère nature. Au-cours de vos activités, il a dû certainement y avoir de déchets, que ce soit des peaux de banane, des verres à jeter ou d’autres déchets. Pour garder la propreté de l’endroit, il est indispensable de les ranger dans un sac poubelle que vous avez-vous-même emmené.

Pour finir, il importe de rappeler que nous sommes encore dans une période plus ou moins transitoire. De la sorte, si la sortie est prévue avec grand-père et grand-mère, il convient de bien prendre soin spécialement d’eux afin qu’ils ne soient pas trop fatigués. En plus, il faut respecter les mesures encore en vigueur comme le nombre maximal de personnes limité à 10 et la distanciation entre les vélos qui est de 10 mètres.

Voilà comment organiser votre petite sortie sans que ce ne soit un casse-tête. On vous souhaite ainsi un bon déconfinement. Portez-vous bien.



Débuter le vélo au quotidien, une sélection d’équipements pour le néo cycliste

Après le déconfinement, les activités devaient reprendre au plus vite, mais il reste la question de distanciation sociale à reloger. Les transports en commun n’étant pas visiblement des options, c’est le cyclisme qui se présente comme une solution bénéfique pour tous. Beaucoup vont alors se lancer dans le néocyclisme. Bien sûr, il ne suffit pas d’avoir un vélo pour faire cyclisme. Vous trouverez ici une sélection d’équipements facultatifs et obligatoires pour vous aider à profiter de cette nouvelle expérience.

Quel type de vélo pour commencer le cyclisme ?

Si faire du vélo procure un vrai plaisir et de nombreux bienfaits sur notre santé, les débutants ou occasionnels dans le domaine auront déjà du mal à choisir le type de vélo. Avec les multitudes de vélos sur le marché, le choix n’est pas évident. Avant, de sélectionner les équipements, optez tout d’abord pour le type de vélo qui convient à vos besoins :

Le VTT ou Vélo Tout Terrain, il n’y a pas mieux pour une randonnée sportive. Comme son nom l’indique, il s’adapte à tous les terrains aussi bien dans la ville que dans les sentiers battus. C’est le type de vélo qui occupe la place dominante dans le cyclisme de loisir. Disposant d’un cadre solide et des pneus avec des crampons, ce type de vélo est aussi très pratique pour le cyclisme en famille.

Ensuite, nous avons le vélo ville, conçu pour les routes de la ville. C’est le vélo idéal pour les distances moyennes (3 à 5 km) comme faire des courses, une petite balade du week-end ou encore, se rendre au travail. Pour une distance quotidienne de 10 km, votre choix devrait se porter sur les VAE ou Vélo à Assistance Électronique. Ce type de vélo est équipé d’un petit moteur permettant de relayer les pédales en cas de fatigue.

Pour plus de finesse et de robustesse, le VTC ou Vélo Tout Chemin est le meilleur choix. Il combine les performances du VTT et celle du vélo ville. C’est donc un vélo hybride très fiable. Enfin, pour les plus sportifs, les vélos de course seront vos plus fidèles compagnons pour aller plus loin et plus vite.

Enfin, le vélo pliant, bien qu’il soit plus cher peut s’avérer très pratiques surtout pour ceux en manquent d’espace. Solide, mais très léger, le vélo pliant est muni de charnières permettant un pliage facile. Ce type de vélo n’est pas fait pour les grandes distances par contre il est transportable partout même dans le métro. À vous de choisir le vélo adapté à vos besoins. Voici, maintenant une sélection d’équipements nécessaires pour faire du vélo au quotidien en considérant sécurité et confort.

Pensez aux équipements pour vous protéger

Pour circuler librement et en toute sécurité, votre vélo doit être muni des équipements minimums. Ces derniers sont recommandés par le Code de la route. Ensuite, il ne faut jamais exagérer la question sécurité quand on fait du vélo. Les matériels et équipements ne sont pas faits seulement pour la déco. Ils servent avant tout de protection contre les accidents, mais aussi de les éviter.

Le casque vélo pour la tête. Votre tête est la partie de votre corps qu’il faut à tout prix protéger. Son port n’est pas obligatoire, mais c’est un équipement qui peut vous sauver la vie parce que personne n’est à l’abri des accidents. Il vous protège des chutes lors d’un mauvais contrôle de votre vélo par exemple. Pensez alors à acheter un casque confortable, mais avant tout assez solide pour vous protéger.

Utilisez un spray réfléchissant pour votre vélo. Il vous donne une visibilité optimale durant la nuit. Une fois appliqué, le spray reflète toutes les lumières émises sur le vélo aspergé. Il agit comme un phare servant à prévenir votre présence ou votre arrivée. L’avantage d’utiliser ce spray aussi c’est qu’on peut le mettre même sur le casque, sur le vêtement ou même sur toutes les parties le vélo (rayons, guidon, pneus...)

Équipez votre vélo d’éclairages. À l’inverse d’un spray réfléchissant, les éclairages jouent un rôle important durant la journée. Ils assurent votre visibilité en plein jour surtout pour le phare rouge à l’arrière et le phare blanc en avant. Ces derniers étant obligatoires selon la législation, assurez-vous qu’ils sont assez puissants pour vous protéger. Ajouter à cela, un gilet réfléchissant. Porter des vêtements de couleur vive et claire peut ajouter de visibilité.

On n’oublie pas la sécurité du vélo lui-même. Si vous vous déplacez fréquemment tout au long d’une journée, assurez-vous de trouver des repose-vélos ou des râteliers à vélos où que vous alliez. Vous pourrez ainsi attacher et sécuriser solidement votre vélo grâce à un antivol. Cet équipement sera plus efficace si vous l’associez à une alarme à vélo, réduisant ainsi le risque de vol.

Soyez à l’aise, optez pour des équipements qui vous offrent du confort

Pour profiter au maximum du plaisir et des bienfaits procurer par le cyclisme, choisissez les équipements adéquats. En effet, de nombreux accessoires peuvent améliorer votre confort durant votre activité. Pour ce choix d’équipement, il faut prendre en compte plusieurs paramètres dont principalement la saison et les conditions climatiques.

En été, durant les averses, la veste imperméable pour cycliste peut d’une grande utilité. Conçue avec des matériaux très légers, elle offre plus de mobilité. Ce qui la diffère d’une veste de pluie ordinaire. Elle a été aussi fabriquée afin que la chaleur et l’humidité interne s’échappent librement. Vous êtes ainsi protégé des pluies et des coups de vent et vous serez à l’aise.

Les gants et les chaussures spéciales cyclistes sont des équipements importants et utilitaires. Quel que soit la saison, porter des gants est fortement recommandé. Ils permettent de réduire les vibrations et de mieux appréhender le cintre de votre vélo. En hiver, ils servent de protection contre le froid. Quant aux chaussures, ils sont dédiés aux plus sportifs. Elles sont conçues spécialement pour un bon pédalage et un confort optimal des pieds.

Le « mal aux fesses » est aussi un problème d’inconfort que tous les cyclistes rencontrent à cause de la selle. Comment éviter cet inconfort ? La réponse, choisissez la bonne selle. Une selle doit être avant tout adaptée à votre anatomie. Afin de bien répartir votre poids sur le vélo, faites fabrique une selle confortable, rembourrée à vos besoins.

Les équipements utilitaires pour le cyclisme urbain

Pour le cyclisme urbain, le déplacement n’est pas toujours un jeu d’enfant. De nombreuses difficultés sont à surmonter comme les conditions météorologiques, la pollution sans parle du trafic. Il existe des équipements pouvant vous faciliter vos trajets entre vos shoppings, le travail et vos rendez-vous.

La sacoche à vélo, très utile pour transporter d’autres accessoires comme l’antivol. Ce genre de sacoche est généralement imperméable et très résistant. Ce qui ne peut être que bénéfique pour protéger des objets ou des documents importants. Si vous n’aimez pas avoir la sacoche à votre dos, optez pour un modèle qui peut s’attacher sur votre pneu ou porte-bagage arrière.

Pour ceux qui ne peuvent pas se séparer de leurs petits, les sièges vélo pour enfant est très pratique. C’est d’autant plus sécuritaire puisqu’ils sont livrés avec des accessoires de sécurité respectant les normes. Rattachés à l’arrière ou devant, ils n’auront aucun sur votre conduite. Toutefois, il est fortement conseillé de respecter la limite des poids indiquée.

Afin de garder votre tenue propre durant un trajet, pensez aussi à faire installer sur votre vélo un garde- boue. C’est un équipement qui peut s’avérer très pratique si vous devez traverser un flac d’eau après une nuit d’orage par exemple. N’oubliez pas aussi les lunettes de cyclisme. L’objectif d’une lunette n’est pas d’ajouter plus d’élégance ou de style, mais plutôt de visibilité, votre visibilité. Il faut se protéger des coups de vent et des poussières dans l’œil.

Pour ajouter plus de mobilité et pour une bonne vision de la circulation environnante, un rétroviseur pour vélo est vraiment efficace. Nombreux cycliste affirment avoir pu éviter des accidents grâce à leurs rétroviseurs installés sur leur vélo. Les rétroviseurs sont facile à manier et très facile à mettre.

Le dernier, mais des moindres, le klaxon. Le cyclisme en pleine ville nécessite aussi de se faire entendre que de faire voir. Avec tous les bruits de la ville, équipez-vous d’un bon klaxon à vélo. Un klaxon est surtout utile pour prévenir votre présence. Ainsi, vous pourrez vous dégager plus vite des embouteillages et du trafic.

En somme, près de 600 000 personnes utilisent le vélo pour se déplacer en France. Avec la crise sanitaire et toutes les restrictions, ce chiffre se verra augmenté considérablement. D’autant plus que les transports en commun ne seront pas des options à cause de la distanciation sociale. Le cyclisme est alors le meilleur moyen de se déplacer tout en profitant des bienfaits de ce sport. Il convient d’opter pour le vélo qui convient à votre besoin et bien s’équiper pour la sécurité et pour le confort. Ainsi, vous pourrez profiter à son maximum du plaisir offert par les vélos.



Personnaliser un VTT

Qui ne rêvait pas d’avoir une bicyclette étant enfant, la donne n’a pas totalement changé sauf que les ados de nos jours jouent la carte de l’expert en customisant leur VTT. Effectivement, pour en faire l’instrument de prédilection, ils n’hésitent pas à personnaliser leurs vélos afin de réaliser plus de tricks. Ils cherchent avant tout à améliorer certains éléments dans l’objectif d’obtenir le plus de performance possible. Pour optimiser le vélo, les bikers ont l’habitude de rénover les cadres en ajoutant différents accessoires pour vélo ou de repeindre sa bicyclette avec d’autres couleurs selon leurs feelings.

Il n’est pas facile de tunner un bike, il suffit d’avoir tous les accessoires que vous allez remplacer et le tour est joué. Pour le reste, les bikers adoptent différentes options avant de passer à l’assemblage. Pour que le vélo aille plus vite, et pour passer d’un vélo mule à un hack, il va falloir passer par la case de personnalisation professionnelle. Les riders adorent la puissance, les vitesses les plus faciles ne sont donc pas vraiment utiles, opter pour une cassette allégée afin de réduire le poids et d’utiliser des kits de conversion à la place des pignons. Bien évidemment, il est conseillé de faire appel à l’assistance d’un mécanicien, surtout pour ajuster le dérailleur arrière.

Même s’il ne s’agit pas de course, mais de performance et de figure de style, les bikers ne négligent pas la transmission du vélo. Les changements de vitesse contribuent à améliorer les figures de stunt (cascade). On modifie alors la manette pour s’assurer que le rider est à son aise. Le choix de VTT est aussi un point à soulever, pour permettre de réaliser des stunts de haut niveau, les bikers ne lésinent pas sur les modèles les plus performants. En effet, chaque puzzle du vélo doit former un atout, un ensemble de haut vol pour avoir de belles performances de tricks.

Les tricks à faire en VTT

Wheeling, une figure à maitriser
 

best-mountain-bike-for-wheelies.jpg

Une fois que votre vélo est prêt, passons à l’action en faisant du Wheeling. Nos attentions sont parfois captivées par les tricks de ces jeunes riders à la fois surprenant et exaltant qui inondent la rue de la capitale comme dans tous les villages. Quel est ce nouveau style de figure de bike qui attire autant de personnes ? Surtout les enfants et les jeunes des quartiers les plus reculés jusqu’en grande ville.

Faire du Wheeling consiste à rouler sur la roue arrière tout en exécutant des figures de stunt ou simplement maintenir le style. Les techniques varient d’un biker à un autre, pourtant la base reste le même. Les jeunes sont adeptes de ce stunt surtout pour impressionner ceux qui les suivent en direct, sur leurs comptes de réseaux sociaux. Solo ou en groupe, de nombreuses démos sont partagées au plaisir de nos yeux. Mais derrière tout cela, il y a toute une technique pour arriver à réaliser un wheelie. Pour faire de la roue arrière, il faut s’entrainer en suivant ces quelques étapes.

Cela semble être un vulgaire truc d’ado, lever sa roue est l’un des tricks les plus utiles en VTT. Avec quelques pratiques, ce trick est facile à réaliser. En suivant un tuto, voici tous les secrets. Premièrement, il va falloir préparer son vélo. D’abord, passer au réglage de la selle. Elle doit être ni trop basse ni trop haute afin d’assurer un confort optimal au cours de l’utilisation. Si vous positionnez la selle un peu trop basse, vous allez avoir mal avec votre jambe pour pédaler, inversement, on aura un peu tendance à trop se pencher en arrière.

A priori, la selle doit été abaisser, elle doit être moitié haute que d’habitude. Choisissez un braquet intermédiaire et commencé par lever la roue avant en tendant vos bras tout en rapprochant votre poitrine du guidon. Ensuite, passez au réglage de la vitesse. Pour cette étape, l’ajustement de la vitesse dépend du modèle de VTT, néanmoins, si vous optez pour une vitesse trop basse, vous n’aurez pas assez de vitesse pour partir en Wheelie. En choisissant une vitesse trop haute, vous ne réussissez pas à partir en arrière. Le plus souvent, on met des vitesses 3 ou 4, mais tout dépend du vélo, mais aussi du feeling.

Après avoir bien réglé le vélo, vous devez travailler la position du corps en ajustant la gestuelle. Pour cela, il vaut mieux avoir les bras bien tendus pour bien rééquilibrer le vélo en bougeant votre bassin ou en tournant la roue avant. Les bras pliés octroient un déséquilibre du côté gauche ou droit. Avant de se lancer à faire ce trick, assurez-vous d’avoir la vitesse idéale capable de faire pencher en arrière votre vélo. Puis, tirez un grand coup sur votre guidon, n’arrêtez pas de pédaler.

Une fois que votre roue est en l’air, vous devez avoir le regard bien loin, mettez un seul doigt sur le frein et ayez le réflexe de donner un coup de frein pour venir contrebalancer dans le bon sens. Le petit coup de frein va venir vous stabiliser vers l’arrière ou vous ramener vers l’avant ou pour que vous ne tombiez pas en arrière. En gros, il faut bien composer la partie freinage avec les bras tendus, dos en arrière. Trouvez la parfaite équilibre afin de réussir à se balancer d’un côté comme de l’autre. Avec un peu de pratique, vous allez surement réussir en peu de temps. Exercez-vous sur une surface plane afin d’éviter la chute. Pour ceux qui aiment le gout du risque, il est facile de réussir ce trick sur une pente légèrement ascendante avec quelques mouvements bien maitrisés.

Le stoppie, une figure de stunt 

1200px-Stoppie_With_Mountain_Bike.jpg

l’inverse du Wheelie, cette figure consiste à rouler sur la roue avant et faire lever la roue arrière. Il existe quelques variantes de ce trick notamment la stoppie 180 qui consiste à réaliser un stoppie terminé par un demi-tour et la stoppie 360 consiste à effectuer un stoppie terminé par un tour complet. Mais comment se balancer pour un bon stoppie ?

Il faut avoir une certaine vitesse pour faire une roulée en avant. Pour réaliser un stoppie parfait, roulez doucement sur le plat et pliez vos jambes en effectuant une impulsion avec votre corps sur l’avant du vélo. Vous devez freiner en même temps avec le frein avant. Il est important d’exercer un freinage puissant et progressif. Cet élan va vous permettre de balancer votre corps sur l’avant et faire décoller la roue arrière. Il suffit de garder cette position et de rester bien stable sur une seule roue. L’enjeu est de parvenir à trouver un

équilibre sur la roue avant. Pour atterrir, il vaut mieux relâcher progressivement le frein avant. Cela va permettre à la roue arrière de repartir au sol et de ne pas subir un choc rude à l’atterrissage. Cette figure est surtout utilisée par les adeptes de la moto.

Le Trackstand ou le surplace

SurPlace.jpg

Autrement appellé « arrête », le Trackstand est une figure de stunt qui consiste à se maintenir en équilibre sur sa bicyclette et de se déplacer un minimum. Pour le réaliser, le rider doit commencer par monter sur le vélo tout en maintenant ces 2 pieds de manière à former un axe parallèle au sol. Le guidon doit former un angle de 30 à 45 degrés avec le cadre. Pour bien équilibrer le jeu, il est conseillé de tourner les pédales tout en avançant ou en reculant. Sachez que c’est la figure la plus simple de tous les tricks.

Le Bunny-up

Bunny_up.jpg

Il s’agit d'’une base qu’il faut apprendre impérativement en VTT si vous souhaitez faire d’autres tricks notamment les rotations et les aerials. Cette technique de base en VTT consiste à sauter en levant successivement la roue avant, puis la roue arrière. Pour le faire, il faut cabrer le vélo, c'est-à-dire lever l’avant en tirant sur les bras et en poussant avec les jambes. Pour lever la roue arrière, vous devez ramener le guidon proche de votre corps en poussant les bras en avant et en ramenant les jambes. Il est essentiel d’amortir avec ses bras et ses jambes afin d’éviter un éventuel mal de dos.

Nombreuses sont les figures de style de la scène du VTT, maintenant que vous avez compris les étapes pour faire de la roue en arrière pourquoi ne pas essayer d’autres figures comme le trail hop, le drift et d’autres tricks. Amateurs ou professionnels, des vidéos de bikers sont disponibles sur les réseaux sociaux si vous voulez rejoindre la famille des bikers-riders. Pour devenir l’un d’eux, il suffit d’avoir un VTT bien hacké et des nerfs solides pour exécuter les différents tricks en VTT. Les mots d’ordre sont entrainements et beaucoup de volonté. Par ailleurs, il existe des événements liés à ce trick notamment dans la plupart des grandes villes du monde.

Événement de Wheeling

Bikestormz 
 

Bikestormz.jpg

Ce phénomène est né en outre-atlantique. C’est une manifestation de vélo, concernant le concept, de jeunes riders se rassemblent pour faire un tour du centre-ville londonien tout en faisant des tricks beaucoup de wheelie. Bikestormz signifie tempête de vélo, cet événement se déroule tous les ans dans le capital de l’Angleterre. En 2018, plus de 4000 riders envahissent la rue londonienne, rassemblant des jeunes qui pour la plupart viennent du coin chaud de la capitale anglaise. L’événement est à la base un moyen de les sortir de leur quartier et de la violence qui y règne.

Bien qu’il s’agisse d’un événement qui se fait parfois avec un léger mépris du Code de la route, le message porté et véhiculé est plutôt pacifiste : « Knives down, bikes up », littéralement traduit « Pose les couteaux, monte sur ton vélo ». Ce slogan est le leitmotiv des Bikestormz car le nombre d’homicides a accru de 40 pour cent dans la capitale de la Britannique au cours de ces 3 dernières années. Comme en témoigne un jeune riders : « il y a beaucoup de crime en Angleterre actuellement

et si nous pouvons faire ce genre de chose pour maintenir les gamins en dehors de la rue et de la criminalité, c’est gagnant-gagnant : ils profitent et portent un message d’espoir ».

L’idée est donc de pouvoir occuper les gamins de banlieues populaires. Le but est de leur montrer le droit chemin et ne pas sombrer dans la violence. La manifestation attire les jeunes et même les parents accompagnent leurs enfants lors du rassemblement. À l’issue de cet événement, des groupes se sont formés, comme le crew semi-pro nommé « Street Elite » qui sont des vraies stars dans le milieu notamment le fameux Jake 100 ou Wheelie Kay. À la tête de l’organisation, Mac aka WriteOffWorld, une tête bien connue dans le monde du rider, il véhicule un message pacifique. Il fait partie des leaders du mouvement qui prône la paix et le respect d’autrui.

Ce rassemblement est une sorte de « tribute » pour ceux qui sont morts et victimes de violence, surtout que depuis le début l’année 2018 à Londres, ces 54 personnes ont été tuées, cet événement a été créé dans un sens pour leur rendre hommage. En effet, les jeunes sont victimes de violences et leur montrer l’exemple à suivre est le meilleur moyen de leur inciter à rester loin du côté obscur. L’événement attire une foule bien intriguée des mouvements et des figures de style effectués au cours du pédalage. La majorité des bikers participants sont des garçons, néanmoins, on compte pas mal de groupes de fille qui se faufilent dans les groupes bikers.

Lyon Free Bike

Dans d’autres villes comme à Lyon, il organise depuis des années l’événement Lyon Free Bike. Il s’agit d’un véritable festival du vélo en ville. Le concept consiste à explorer de nouveaux terrains de jeu surtout aux alentours de la cité des Lumières. L’événement est orienté vers le monde du vélo, de ce fait, des parcours sont organisés permettant aux adeptes des engins à 2 roues de découvrir ou de redécouvrir les plus beaux sites de la capitale des Gaules. L’ensemble des parcours empruntent des passages emblématiques tracés en VTT. Le festival n’est pas seulement destiné aux jeunes, tout âge et sexe confondu peuvent participer à l’événement.